Texte

Texte


Les derniers articles :

vendredi 25 novembre 2016

Sortez vos doudounes ! C'est l'hiver... Le système "3 couches"

Comment ça vous n'aimez pas l'hiver ?
Vous n'aimez pas la neige ?
Ha si quand même !
Vous n'appréciez peut-être pas particulièrement le froid ? 

Ahhh, alors si ce n'est que ça, je vous donne ici quelques astuces pour combattre le froid et pratiquer votre activité outdoor sans soucis ! Oui parce que l'hiver, c'est LA saison où vous devez mettre le nez dehors, c'est bon pour votre corps (je vous parle des effets bénéfiques ci-dessous👇) et pour l'esprit (quoi de plus agréable qu'une grande balade dans de la poudreuse toute fraîche ?).


LE FROID : BON POUR LE CORPS
L'hiver apporte avec lui son lot de désagréments : rhumes qui n'en finissent plus, voitures à gratter de bon matin, sentiers enneigés et pistes glacées, moral en berne, bref nous sommes nombreux à attendre le printemps avec impatience ! Et pourtant, l'hiver est une des saisons qui offrent le plus d'effets bénéfiques pour notre corps. En voici quelques uns :

✅ Il permet de brûler des calories
Dans notre corps se trouvent deux sortes de graisse, ou de tissus adipeux: la graisse blanche et la graisse brune. La blanche est celle qui stocke les calories. La brune, elle, est bien plus facile à éliminer. Elle est notamment sollicitée pour réguler notre température. 
Une étude réalisée en 2012 par des chercheurs de l'université de Sherbrooke (Québec), démontrait que le temps froid activait d'une certaine façon la graisse brune. Le simple fait de grelotter un peu pourrait avoir le même effet qu'une activité sportive. En 2014, une étude publiée dans la revue Cell Metabolism allait en ce sens, mais soulignait que la graisse blanche pouvait même se transformer en graisse brune sous l'effet du froid. (Source Huffingtonpost)


✅ Il calme la douleur et réduit les inflammations
Ce n'est pas pour rien qu'on met de la glace sur notre peau après s'être, par exemple, foulé la cheville. C'est parce que la chute de température permet la réduction de l'inflammation.

✅ Il améliore la circulation sanguine
Le froid provoque une vasoconstriction – le diamètre des vaisseaux diminue – suivie d’un effet réactionnel de vasodilatation – les vaisseaux se dilatent – avec une augmentation du débit sanguin. Résultats: la microcirculation est stimulée, les cellules sont correctement nourries et drainées, ce qui permet aux organes d’être bien alimentés. (Source internet)



SE PROTEGER DU FROID : LE SYSTEME 3 COUCHES
Les pratiquants de sports de montagne tels que le ski, la randonnée, l'alpinisme ou même l'escalade connaissent bien cette combinaison : le système 3 couches. Un système bien connu et depuis des années. Le but : être au chaud, s'isoler du vent et évacuer la transpiration. Tout ça avec seulement 3 couches, mais pas n'importe lesquelles :
  • 1ère couche : couche de base
C'est la couche que l'on a directement au contact de la peau. Parfois négligée, elle joue pourtant un rôle primordial autant en running qu'en alpinisme. L'objectif ici est d'évacuer la transpiration pour rester au sec (car une fois mouillé, vous aurez très vite froid !). Oubliez le coton et utilisez des "sous-vêtements techniques" en fibres synthétiques ou en laine de mérinos.

Ce que j'utilise : les sous-vêtements techniques COLUMBIA (avec technologies Omni-Heat et Omni-Wick) qui ne coûtent que 50€ environ et qui sont d'une qualité irréprochable.


  • 2ème couche : couche intermédiaire
Cette couche a pour but d'isoler en retenant la chaleur du corps. Deux vêtements sont généralement préconisés : les polaires (fibres synthétiques) et les doudounes. Actuellement, les marques proposent de plus en plus de produits type doudoune qui isole beaucoup mieux que les polaires pour un poids équivalent (plus cher qu'une polaire toutefois). Cette couche doit également bien évacuer la transpiration et sécher rapidement.

Ce que j'utilise : deux vestes isolantes BLACK DIAMOND ET ICEBREAKER en fonction des conditions météorologiques et du sport pratiqué. Je teste ces deux vestes dédiées à la pratique sportive depuis cet automne, voici un petit tableau récapitulatif :

Ce sont tous deux des produits très performants qui méritent l'investissement. Polyvalentes, ces vestes s'utilisent de l'automne au printemps en les combinant, ou non, aux première et troisièmes couches.

(Photos : Trail&CO et les sites d'Icebreaker et Black Diamond)

  • 3ème couche : couche externe de protection
Objectif number 1 : se protéger du vent et de l'humidité extérieure (pluie, neige, brouillard). Bon, autant vous dire que plus on monte dans les couches, plus le produit demande un sérieux investissement... Ici, l'idéal ce sont les membranes imperméables et respirantes de type Gore-Tex. Elles permettent d'évacuer la transpiration tout en protégeant de l'humidité extérieure.

Ce que j'utilise : la L.I.M. Jacket d'Haglöfs (Gore-Tex)

Mont Lozère, session ski de randonnée nordique

S'habiller en hiver n'a maintenant plus aucun secret pour vous ! Si vous avez d'autres astuces, je serais plus qu'enchantée que vous me laissiez un petit mot dans les commentaires plus bas 👇. Bon week-end !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire