Trail&CO

samedi 11 avril 2020

Randonner avec bébé de la naissance à ses 1 ans : mode d'emploi

Vous êtes passionnés de nature et la nuit vous rêvez de grands espaces et de verts et paisibles sentiers ? L'appel de la montagne est bien là, mais voilà, vous êtes devenu (ou vous allez devenir) de jeunes parents. Les nuits courtes, la voiture remplie pour le moindre déplacement, les biberons ou la tétée toutes les 2h, puis toutes les 3h et enfin toutes les 4h. Mais aussi les petits gazouillis, les sourires, l'odeur empli d'amour de son bébé, la découverte des sons, des visages, du monde qui l'entoure.
Avoir un bébé, ça change la vie. Ce qui ne change pas par contre, c'est votre passion pour les sports en plein air. Et notamment ceux qui consistent à gambader sur les sentiers en montagne. Pourtant, sur ces sentiers de randonnée, il est encore assez rare de croiser des parents avec leur bébé. Et quand cela se produit, il est encore moins rare de croiser des regards curieux, envieux ou malheureusement parfois désapprobateurs. Comment faire manger bébé sur les sentiers ? Les petits pots sont à servir chaud ? Et puis avec tout le matériel à préparer, comment s'en sortir ? Ne va-t-il pas avoir froid ? Chaud ?
Elle a aujourd'hui presque 9 mois (...) Nous sommes partis en roadtrip (en van aménagé) une semaine en Corse alors qu'elle n'avait que 3 mois, et nous y avons fait de très belles randonnées (de quelques heures). Je l'ai emmené au Pic Saint Loup (petite montagne héraultaise), au Cirque du Bout du Monde, en randonnée à ski nordique avec la pulka (sorte de luge adaptée) cet hiver en Suisse, au Ballon d'Alsace dans les Vosges...

C'est là que j'interviens ! Je me suis posée bon nombre de questions lorsque j'attendais ma petite exploratrice, encore plus quand elle était là. Quel matériel utiliser ? Comment l'habiller ? Comment la porter ? Elle a aujourd'hui presque 9 mois et une chose est sure, avec mon mari nous n'avons pas arrêté de vivre pour elle. Nous sommes partis en roadtrip (en van aménagé) une semaine en Corse alors qu'elle n'avait que 3 mois, et nous y avons fait de très belles randonnées (de quelques heures). Je l'ai emmené au Pic Saint Loup (petite montagne héraultaise), au Cirque du Bout du Monde, en randonnée à ski nordique avec la pulka (sorte de luge adaptée) cet hiver en Suisse, au Ballon d'Alsace dans les Vosges... bref vous l'avez compris, en l'espace de 8 mois elle a déjà vu de très jolis panoramas, a pu observer différents paysages, a gouté à la neige et aux activités nordiques et a déjà fait de nombreux pique-niques en pleine nature.

Comme quoi, c'est faisable !

A travers cet article, je vous donne toutes mes astuces pour faciliter la randonnée avec bébé et ainsi profiter de la nature en famille. En ce qui concerne le matériel, je précise que je n'ai aucun partenariat j'ai tout acheté moi même (ou on se l'est fait offrir via la liste de naissance) et je n'ai pas comparé x portes bébé ou x écharpes, je vous fais donc un retour (positif ou non) sur ce que j'ai eu l'occasion d'utiliser.



-  S O M M A I R E  -

  • LE PORTAGE : Je vous décris ici les différentes possibilités pour porter bébé en randonnée jusqu'à ses 1 an. Echarpe ou porte bébé, quelles sont les différences et les possibilités ? En bonus : une vidéo tutoriel sur le porte bébé physiologique Ergobaby 360.
  • L'EQUIPEMENT : Avec l'infographie que je vous ai créé, vous n'aurez plus qu'à l'imprimer pour ne jamais rien oublier ; une liste complète de tout le matériel à préparer (et quand le préparer) pour pouvoir randonner avec un bébé.
  • L'HABILLEMENT : La bête noire des jeunes parents. Comment habiller bébé pour qu'il n'ait pas trop chaud, pas froid, qu'il ne transpire pas ? Je vous donne quelques astuces dans cette partie. Je vous parle aussi de l'habillement du porteur qui peut poser problème selon le mode de portage employé.



-  L E  P O R T A G E  -

Au cours de ma grossesse, c'était l'une de mes préoccupations majeures. Comment vais-je porter mon bébé lors des balades ? Et des randonnées tant qu'il ne tiendra pas assis tout seul et donc qu'il ne pourra pas tenir dans un sac à dos porte bébé ? Est-ce faisable déjà ? La réponse est OUI.

Le type de portage va dépendre de plusieurs facteurs. Le poids du bébé en est un. Des bébés à la naissance qui font 2,5kg ou 4kg n'auront pas les mêmes besoins. Il y a aussi le confort (pour bébé et pour vous), vos préférences à vous, le type de randonnée que vous faites. En bref, deux portages principaux se dégagent : l'écharpe et le porte-bébé physiologique. Et pour chaque type, il existe une quantité impressionnante de marques et de produits. J'en ai testé deux que je détaille ci-dessous.


  • L'ECHARPE SLING : avant les 3 à 5 mois de bébé
Malgré mon achat du porte bébé Ergobaby (détaillé ci-après) qui "vend" un produit utilisable dès la naissance, j'ai rapidement vu qu'il n'était pas adapté à ma petite crevette de 2,8kg. Elle n'était pas bien dedans, ses jambes étaient trop écartées, sa tête pas du tout au niveau de ma tête. Pas besoin d'être une experte pour voir que ça ne convenait pas. Trop petite et trop légère ma grenouille !

Du coup, je me suis renseignée sur internet, ai posé des questions à droite à gauche (merci aux copines !) et il n'y avait qu'une possibilité : le portage en écharpe. Alors... l'objectif pour moi c'était d'aller me balader sans me prendre la tête et surtout sans avoir besoin d'un doctorat mention "manipulation et installation d'un bout de tissu pour porter son bébé". Parce que les différents retours que j'ai eus, et les vidéos que j'ai pu voir m'ont laissé perplexe quant aux écharpes "classiques". Puis je suis tombée sur les modèles SLING. Facile à installer, il ne m'en fallait pas plus, j'ai rapidement commandé une écharpe SLING de la marque BABYLONIA.

Il faut cependant avoir le budget, car ces bouts de tissu coûte en moyenne 70-80€... et dans mon cas je ne m'en suis pas servie très longtemps... alors faites le calcul et regardez du côté du Bon Coin ou des copines pour en dénicher un d'occasion. En revanche, le tissu est de très bonne qualité et se nettoie facilement (se met en machine). De plus, même si lors de la première utilisation, la manipulation n'est pas évidente, on se prête rapidement au jeu et ça devient un réflexe d'installer bébé dedans. Pour apprendre à m'en servir, je me suis aidée de vidéos, dont une que je trouve très bien, la voici.


Avec ce système, après plusieurs tests à la maison où je portais ma puce 5, puis 10 puis 20min pour l'habituer, nous sommes partis en balade dans les Vosges, dans l'arrière pays montpelliérain et même en Corse ! Concrètement, installée là-dedans elle avait souvent tendance à s'endormir et à se laisser bercer par mes pas.

Petit bémol, plus elle grandissait (et donc plus elle prenait de poids), plus je commençais à avoir mal au dos. En effet, l'un des inconvénients de ce modèle d'écharpe c'est que bébé n'est porté que sur une seule épaule. Pas top pour le parent porteur je vous le dis ! Dès le 4ème mois, je ne la portais pas plus de 30-40min et suis donc passée au porte-bébé physiologique.

AVANTAGES DE L'ECHARPE SLING
 Portage physiologique
 Confort pour bébé
 Installation de bébé rapide et facile
 Nombreux tutoriels sur internet
 Taille unique (va donc à maman et à papa)
 Nombreux coloris

INCONVENIENTS DE L'ECHARPE SLING
✗ Prix élevé
 Inconfort pour le porteur (poids de bébé sur une seule épaule)
 Tissu très long (bout qui "pend", cf photos ci-dessous)


  • LE PORTE-BEBE 360 ERGOBABY : à partir de 3 à 5 mois
A partir du 5ème mois, je suis donc passée intégralement au porte bébé physiologique. Je m'étais beaucoup renseignée, et la marque Ergobaby m'a semblé être une référence en matière de portage. Leur dernier modèle sorti à ce moment là a d'ailleurs reçu de nombreux prix et les commentaires étaient très positifs. Il a d'ailleurs été testé et labellisé par l'Institut International de la Dysplasie de la Hanche.

Malgré le prix (180€), nous avons fait le choix d'acheter ce dernier modèle (Omni 360 Cool Air Mesh) qui a l'avantage de s'adapter : à bébé, au porteur et à la façon dont on veut porter bébé. Quand bébé est tout petit, il est porté devant nous, son visage face à nous. Mais une fois qu'il est plus grand (à partir de 6 à 8 mois selon sa taille et son poids), plusieurs possibilités s'offrent à nous : le portage "face au monde" mais toujours devant nous, le portage sur le côté (sur la hanche) et le portage dans le dos. Et ce modèle de porte bébé propose tout cela en même temps et sans besoin d'adaptateur.

Une fois que ma puce a été assez grande pour y être à l'aise, je peux vous dire que je n'ai pas été déçue. Ce porte bébé est d'un confort sans pareil ! On se rapproche du sac à dos de randonnée avec le rembourrage au niveau des épaules mais aussi des hanches avec la ceinture. Il y a des réglages pour adapter le porte bébé au porteur, et bébé est aussi à son aise avec des réglages en fonction de son poids, du mode de portage et de son état (s'il dort il y a par exemple un appui-tête).

Vous l'aurez compris, c'est un produit que j'aime beaucoup ! Je ne m'en séparerai pour rien au monde ! Je l'ai même utilisé à la maison ou pour faire du shopping sans avoir à prendre l'encombrante poussette...

Petit bémol cependant, la notice n'est pas forcément très évidente. Et elle fait peur... on dirait une carte XXL avec des dizaines de schémas sans bien comprendre dans quel sens commencer. Et à l'époque où j'ai fait l'acquisition de ce modèle, je n'ai guère trouver de tutoriel. Une fois qu'on a compris le truc par contre, ça devient facile comme tout et avec un peu d'adresse on peut bien sur mettre ce porte-bébé tout seul sans aide extérieure. Je vous ai préparé tout spécialement pour vous un petit tutoriel qui explique la base du portage avec ce sac :


C'est avec ce sac que nous avons commencé les plus longues balades. De quelques heures auparavant, nous sommes passées à des randonnées d'une demi-journée puis d'une journée entière (entrecoupée de pauses et au rythme de bébé). En portage ventral, je peux porter un sac à dos et ainsi partir seule avec mon exploratrice, un tête-à-tête mère-fille que j'apprécie beaucoup.

Pour pouvoir randonner librement et en toute sécurité, des amis nous ont offert un sytème de protection imperméable de la même marque qui s'adapte sur le sac pour protéger bébé d'une potentielle averse. Il faut alors ajouter 40€.

Aujourd'hui, à presque 9 mois, je ne suis pas encore prête de passer à un autre modèle. Celui-ci nous convient amplement. La marque annonce une utilisation jusqu'à 20kg, mais à ce poids là c'est moi qui ne pourrai plus la porter !


AVANTAGES DU PORTE BEBE 360 ERGOBABY
✓ Multi-positions : portage ventral (face au porteur ou face au monde), portage latéral, portage dorsal
 Confort pour bébé (portage ergonomique, appui-tête, ajustable)
 Confort pour le porteur (installation rapide, soutien lombaire, ajustable, léger et respirant)
 Pochette amovible pratique à la taille
 Taille unique
 Nombreux coloris
 Lavage en machine
 Accessoires possibles selon besoin (protection imperméable, cocon pour l'hiver...)

INCONVENIENTS DU PORTE BEBE 360 ERGOBABY
 Prix élevé (mais investissement intéressant si vous randonnez souvent)



  • MES CONSEILS POUR PORTER BEBE
Quel que soit le mode de portage, il faut veiller à plusieurs choses.

Tout d'abord, en portage ventral le bébé doit être dans une position dite physiologique. Dès que vous l'installez dans l'écharpe ou le porte bébé, il faut surtout bien faire attention à sa position : les jambes écartées en M (position grenouille) avec les genoux qui remontent et le dos courbé. Pour visualiser, je vous mets une petite image :

Ensuite, je conseille aussi que la tête de votre bébé soit à porter de bisou comme on dit. Bébé (tout comme vous d'ailleurs...) aime le contact, et ça facilitera d'ailleurs l'installation en position physiologique.

Entraînez-vous seul(e) d'abord, chez vous, puis testez le portage avec bébé, toujours chez vous. Bébé ressent quand le porteur n'est pas à l'aise... La première fois que j'ai mis ma fille dans l'écharpe, je n'étais moi même pas très détendue, et elle me l'a fait comprendre ! J'ai testé quelques fois, seule, avant d'y remettre ma fille. Une autre astuce, c'est d'y aller étape par étape, comme sur la vidéo tutoriel de l'écharpe sling. Ne pressez pas bébé, il doit lui aussi se faire à ce nouvel élément. Parlez-lui, bercez-le, marchez. Ne restez pas statique. Allez lui montrer la vue par la fenêtre, le tableau accroché au mur qu'il ne voit pas depuis son transat habituellement. Intéressez-le. Et petit à petit, il s'y plaira beaucoup vous verrez ! Cela peut mettre quelques heures pour certains bébé, quelques jours ou quelques mois pour d'autres, mais avec de la patience et de la douceur il n'y a pas de raison pour que ça ne fonctionne pas.

Lavez régulièrement votre écharpe/porte-bébé. A deux, vous verrez qu'on transpire beaucoup ! Et puis, il n'est pas rare que bébé régurgite. Dans tous les cas, prenez un modèle qui se lave en machine ! Ça vous évitera bien des efforts à laver un produit à la main...

Ne vous habillez pas trop, bébé non plus. L'habillement est une problématique majeure en portage. J'en parle plus bas dans l'article.

Et surtout : prenez-y du plaisir. Si j'ai bien un seul conseil à vous donner avant tous les autres, c'est celui-ci. Si vous ne prenez pas de plaisir à porter ainsi bébé, laissez tomber. Et ce n'est pas grave, ne vous en faites pas. Il faut le faire parce que vous êtes à l'aise, que le portage est confortable pour vous, qu'il ne vous fasse pas mal ni au dos ni au épaules. Comment bébé pourrait s'y sentir bien si vous même vous n'y prenez pas de plaisir ?



-  L ' E Q U I P E M E N T  -

Lors de la première randonnée au Pic Saint Loup avec ma fille, je me souviens avoir croisé un couple de retraités qui m'a fait la réflexion suivante :
"Mais vous partez avec votre maison sur le dos !"
Ben... oui en quelque sorte ! Quand on randonne avec bébé, seul(e) qui plus est, on se doit d'être équipé. Il y a les affaires du bébé, sa nourriture, des affaires de rechange, de quoi changer les couches, une trousse de secours, de quoi l'installer confortablement au sol... et ses propres affaires aussi ! Donc oui, randonner avec bébé ça demande un minimum d'organisation, de préparation et de condition physique (bébé + le poids du sac à dos...).

Plutôt que d'écrire un long roman, je vous ai créé, ci-dessous, une petite infographie qui reprend tout le matériel nécessaire pour emmener bébé en rando. Il vous suffit de cliquer sur l'image et de l'imprimer si vous voulez la garder sur la porte d'un placard ou à proximité de vos affaires de randonnée !

Un petit conseil pour gagner du temps. Il y a 3 types de "matériel". Celui que vous devez préparer le jour J (les biberons par exemple si vous ne donnez pas le sein), celui que vous préparez la veille (les couches...) et celui que vous pouvez laisser dans un sac attitré à la randonné avec votre enfant. Ainsi, vous gagnerez du temps !

Petite astuce pour le moment du/des repas : ayez soit un réchaud soit une thermos d'eau bouillante et un récipient dont le diamètre est supérieur à ceux des biberons et petits pots. Pour réchauffer le biberon ou le petit pot : immergez les 3/4 du contenant dans le récipient avec l'eau chaude et le tour est joué !
Il y a 3 types de "matériel". Celui que vous devez préparer le jour J (les biberons par exemple si vous ne donnez pas le sein), celui que vous préparez la veille (les couches...) et celui que vous pouvez laisser dans un sac attitré à la randonné avec votre enfant. Ainsi, vous gagnerez du temps !




-  L ' H A B I L L E M E N T  -
On en arrive à notre fameuse bête noire... la mienne du moins, c'est toujours difficile d'identifier si bébé va avoir chaud, froid, s'il faut l'habiller un peu, beaucoup. Après plusieurs balades, je vous rassure, on finit quand même par connaître son bébé et surtout on commence à reconnaître les vêtements pratiques de ceux qui... ne servent à rien ! Petit briefing ici pour tous les parents désespérés :

  • LE PRINCIPE DES 3 COUCHES
Si vous suivez Trail&CO depuis plusieurs années, vous vous souvenez peut-être de cet article. Je vous parle du principe des 3 couches. C'est à appliquer pour vous, mais aussi pour bébé.
"Le principe des 3 couches a pour objectif de rester au sec et au chaud, en s'isolant intempéries (vent, pluie, neige) tout en évacuant la transpiration. (...)
Une couche de base, au contact de la peau, évacue la transpiration, il s'agit de sous-vêtements techniques en fibres synthétiques ou en laine de mérinos. (...)
Ensuite, une couche intermédiaire retient la chaleur du corps : polaires ou doudounes qui sont encore plus efficaces mais aussi plus chères à l'achat. (...)
Enfin, une couche externe va protéger du vent et de l'humidité extérieure. L'idéal : les membranes imperméables et respirantes de type Gore-Tex qui permettent aussi d'évacuer la transpiration."
Pour bébé, c'est pareil, ou presque. Quand bébé est porté, selon la configuration que vous choisissez, il peut y avoir des petites différences. Vous avez le choix entre des vêtements distinctifs pour vous et pour votre bébé, ou des vêtements qui peuvent vous servir à tous les deux en même temps. En plus des vêtements portés par bébé, vous devez penser à prendre des affaires de rechange "au cas où" et une couche supplémentaire si la météo se gâte !

  • PREMIERE COUCHE DE BASE : UN BODY-COMBINAISON
Au contact de la peau, et pour le confort de bébé, il faut favoriser les body. Personnellement, jusqu'à maintenant j'ai trouvé d'excellents produits chez Petit Bateau. Un peu cher, mais pour une belle qualité.

Deux possibilités :
Il fait chaud, je mets uniquement le dors bien en coton.


  • DEUXIEME COUCHE : BIEN AU CHAUD
Tout dépend de vous pour cette couche là ! Par exemple, moi, généralement je n'habille pas plus bébé, c'est moi qui vais m'habiller et ainsi nous protéger du froid. J'utilise des vêtements spécifiques (comme le sweat SERAPHINE que vous pouvez voir sur la photo ; très pratique car on peut l'utiliser pendant la grossesse, après l'accouchement, avec et sans bébé pour finir par devenir un sweat classique) ou simplement des vêtements larges (merci au papa pour le prêt^^). Le sweat a un intérieur polaire, mais il m'arrive de mettre à la place une doudoune. L'avantage de ce système c'est que bébé profite de ma chaleur corporelle. Il est souvent plus à l'aise pour bouger que dans une combinaison pilote.

En revanche, si vous n'optez pas pour ce système, il faudra habiller bébé. Et comme il ne bouge pas, il faudra "bien" l'habiller : un sur-pyjama ou une combinaison s'il fait vraiment froid. L'inconvénient, c'est que ça vous demande plus de temps, d'autant plus que pendant la randonnée il faudra changer la couche, voir changer de body si bébé a régurgité... bref, autant se simplifier la vie non ?



  • TROISIEME COUCHE : A VOUS DE GERER !
Pas d'imperméable à un bébé que l'on porte ! Il va transpirer. S'il se met à pleuvoir, soit vous enfilez le poncho SI ET SEULEMENT SI c'est un modèle qui ne recouvre pas totalement bébé qui doit pouvoir respirer (un modèle avec une ouverture devant par exemple) ; soit vous avez un vêtement imperméable spécifique ou ample ; soit vous avez une protection qui s'adapte à votre porte-bébé.

  • NE PAS OUBLIER LES EXTREMITES
S'il y a bien des parties du corps qui restent inactives, ce sont les extrémités : pieds, mains, tête. Il faut donc veiller à les maintenir bien au chaud. Chaussettes + chaussons pour les pieds, des gants pour les mains (gants de type moufles) et un bonnet (ou chapeau si c'est en été) pour la tête.



-  C O N C L U S I O N  -
Vous l'aurez compris, partir en randonnée avec bébé, c'est possible mais cela demande un certain degré d'organisation. Les premières fois, on a bien l'impression de partir avec sa maison sur le dos, on met trois heures à tout préparer et à tout vérifier mais avec l'habitude et les quelques conseils que je vous donne dans cet article, tout devient plus facile. Et bébé apprécie tellement ces balades au grand air ! Vous auriez tord de ne pas en profiter avec lui.

Sportivement,
Fanny (Trail&CO)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire