LES DERNIERS ARTICLES

lundi 16 mai 2016

Réussir le GR20 sans faux pas

La saison estivale approche, et avec, ses objectifs pédestres. Si le GR20 fait parti de vos projets cette année, vous devez déjà être dans les préparatifs avec une pointe d'excitation et d'impatience. Considéré comme le sentier le plus difficile d'Europe, le GR20 est certainement l'un des plus beaux parcours que l'on peut inscrire à son palmarès. Un défi, un rêve, une aventure à travers les montagnes Corses, à la fois sauvages et spectaculaires.

Il va falloir vous armer de beaucoup de courage, pour affronter ce qui vous attend, et se montrer humble face à Dame Nature. Une préparation des plus sérieuses est également indispensable pour entreprendre ce voyage. Voici les erreurs les plus classiques qu'il faudra éviter pour bien réussir son GR20.


Les erreurs à éviter sur le GR20
  • Trop vous charger en nourriture
Sachez que quasiment tous les refuges proposent une petite épicerie où vous pourrez vous ravitaillez en pâtes, sauces, boîtes de conserves (thon...), café, thés, biscuits divers, chips et autres gâteaux apéritifs, sodas, charcuterie, fromage... Si vous ne comptez pas profiter des repas proposés (parfois chers), vous n'êtes donc pas obligés d'embarquer deux semaines de nourritures. Comptez tout de même un budget plus important que si vous alliez au supermarché du coin :-)

  • Partir trop léger en vêtement
Vous avez beau arpenter les sentiers d'une île au milieu de la Méditerranée, il n'en est pas moins dangereux de pratiquer ces montagnes. De nombreux randonneurs abandonnent à cause du froid, du brouillard humide, voire même de la neige. Gants, bonnet, rechanges pour parer à plusieurs jours successifs de déluge pluvial ne seront pas de trop et pourront bien sauver votre aventure !

  • Ne pas assez vous renseigner sur les conditions météorologiques
La météo est l'élément le plus important de votre randonnée. Vous en êtes tributaire. Certains diront même qu'il est question de vie ou de mort... Le GR20 est jugé comme le sentier le plus difficile d'Europe, et pour causes ses sentiers escarpés, ses crêtes rocheuses, ses passages enneigés, la longueur et le dénivelé des étapes qui ne sont pas à prendre à la légère. Les bulletins météo sont donc à consulter régulièrement, matin et soir. Vous pouvez aussi demander conseils aux gardiens de refuge qui connaissent bien ces territoires et les changements climatiques en altitude.

  • Vouloir absolument aller jusqu'au bout de votre objectif
Être persévérant est tout à votre honneur. Sauf ici, en montagne. Un passage rocheux instable, un câble sur le point de rompre, un brouillard trop dense, une pluie trop diluvienne, un passage enneigé non sécurisé, sont tout autant de raisons de rebrousser chemin. La montagne aura toujours le dernier mot, alors soyez extrêmement prudent. Votre randonnée peut très bien être repoussée, de quelques jours en attendant que la météo s'améliore ou à l'année suivante si cela est vraiment nécessaire. N'oubliez pas que chaque année le GR20 compte son lot d'accidents, souvent mortels malheureusement...

  • Ne pas réserver vos nuitées
Vous ne serez pas le seul à vous lancer dans cette aventure, alors que dormiez en tente ou en refuge, vous avez tout intérêt à être prêt dès l'ouverture des réservations sur le site du Parc Régional de Corse. Sachez que les refuges sont rapidement complets.

  • Ne pas profiter des produits locaux
De nombreuses étapes permettent de se ravitailler en charcuterie et fromages locaux, alors n'hésitez pas à y goûter, et à en emporter pour votre pique-nique du midi !

  •  Faire des grasses mat'
Pas de secret, en montagne les orages éclatent rarement le matin. L'après-midi, lorsque l'atmosphère se réchauffe, les orages peuvent faire des ravages. Surtout en altitude. Alors mettez le réveil tôt (5-6h maximum), vous verrez que vous ne serez pas seul à vous élancer sur les sentiers dès les premières lueurs du jour.

  •  Ne pas s'entraîner
Etant la difficulté de la tâche qui vous attend, vous aurez tout intérêt à arriver bien préparé physiquement. Course à pied, randonnées de préparation, musculation, entraînement croisé (vélo, natation) : variez les activités mais tenez vous à 3-4 entraînements par semaine. Quelques exercices à faire facilement à la maison

  • Ne pas lister et peser son matériel
"Faire" un sac à dos, c'est tout un art... le matériel lourd : plutôt en haut ou en bas ? Compartimenter les vêtements du reste ? Quel est le matériel essentiel pour 16 jours de randonnée ? Et oui ça ne s'apprend pas en un jour, il va donc falloir prêter une grande attention au contenu mais également au rangement du sac à dos. Liste du matériel essentiel en randonnée itinérante - Conseils sur le rangement du sac et la trousse de secours



Vous l'aurez compris, on ne se lance pas dans l'aventure sans un soupçon de préparation... au risque de ne pas aller jusqu'au bout ! Mais avec une bonne préparation, un bon équipement, une bonne connaissance de la montagne vous avez les clés d'un voyage en terres corses pour vivre des moments inoubliables et découvrir des paysages incroyables et des lieux insoupçonnés. Alors, prêt à partir ? 

2 commentaires:

  1. Hello Fanny ! Chouette article !! Quand je suis rentré du GR20, j'avais tellement de souvenir en tete que j'en ai fait ce site, sur lequel je file des conseils pour préparer son sac, sortir les cartes, analyser le circuit etc etc... Si jamais ça peut être utile à d'autres randonneurs, je le laisse ici http://www.le-gr20.fr/ - félicitations pour ton nouveau site ! a+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhh mais super ton site !!! Je ne connaissais pas, mais comme à priori on y retourne l'année prochaine je risque de venir chercher quelques infos :-) Merci pour le lien et pour le reste :-) @+

      Supprimer