Texte

Texte


Les derniers articles :

lundi 13 octobre 2014

Rasp E Trail : récit du 10km

J'aurais pu aussi écrire en titre : le Rasp E Trail, où comment me réconcilier avec la course à pied en cette période de fin de thèse... mais effectivement c'était un peu trop long :-) Alors me voici embarquée en Aveyron par Yannick qui veut se lancer sur le 21km de cette toute 1ère édition du Rasp E Trail, au départ du Truel. Et comme il avait tout prévu, un 10km était aussi au programme de cette journée organisée par le club de St Affrique (ACSA), dont font parti Fred (que j'ai "ramassé" à la Sauta Roc cette année...^^) et Maël Alric (team I-Run / Buff les Saisies).


Oui parce que depuis quelques semaines, la tête travaillant jour et nuit, j'avais malheureusement perdu plaisir à courir... et qui dit zéro plaisir dit aussi zéro d'entraînement ! Alors pas évident de me convaincre pour courir ces 10km... Pourtant, c'est bien moi que l'on retrouve sur la ligne de départ à 9h15 en ce dimanche matin, sous une averse qui nous a tous trempé en un rien de temps. Environ 150 coureurs autour de moi, prêts à s'élancer sur les 10km et 500mD+...

La minute "culture"... Les Raspes, c'est quoi ? Ce sont des rochers de schiste noir abrupts, couverts de genêts d'or et de châtaigniers, au pied desquels serpente le Tarn. Ils forment la limite sud du Lévézou et la limite nord du pays St-Affricain.


Petite foulée sur le premier kilomètre, histoire de démarrer tranquillement dans le village. Très rapidement, les choses sérieuses commencent avec 420mD+ sur 3km... arf et bien avec mon entraînement, j'adopte la méthode "mains sur les cuisses", vous connaissez ? Très efficace je vous assure !

Une jolie grimpette, raide, au milieu des châtaigniers, avec alternance de chemins et de monotraces, mais jamais aucun embouteillage, le top !

Deux couples et deux hommes courent (marchent...) avec moi, quelques uns relancent bien sur les portions plus plates mais ralentissent dès que la pente s'accentue, on se double et redouble en s'encourageant, super ambiance les amis !! Ah j'allais oublier, les bénévoles sont survoltés, présents à chaque croisement de sentiers/chemins, impossible de se perdre !

Au 4ème kilomètre, on peut relancer sur un faux plat montant, le plateau n'est plus très loin, bientôt la fin de ce raidillon. Au 5ème kilomètre, on traverse le petit village de St-Amans (pas sure du nom) sous les beuglements des vaches présentes dans le champ d'à côté :-) Un bon kilomètre de faux plat et hop on attaque une descente de fouuuuu ! Alors là je peux dire que je suis carrément amoureuse de mes Adidas Riot5, je n'ai pas glissé une seule fois !

Quelle descente... 4km de bonheur sur des monotraces (créées pour l'occasion je pense même parfois) avec alternance de cailloux mouillés, herbe détrempée, gadoue glissante... et ouais il en faut peu pour être heureux

("il en faut peuuuuuu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureuuuux, il faut se satisfaire du nécessaiiiiire, lalalalaaaa lalalaaaaa") Mais trêve de rêverie, nous voilé déjà arrivé au Truel, où la course n'est pas encore finie...

La jolie surprise de la course, c'est sans doute ces dernières centaines de mètres dans le village, entre ruelles pavées, petits ponts pittoresques, passages sous les maisons, un vrai petit labyrinthe :-)

Ça ne donne pas envie de se presser tout ça ! Et puis arrive finalement cette grande ligne droite qui longe le Tarn jusqu'à l'arche d'arrivée. 1h15 pour ces 10km et 500mD+ ( je suis plutôt ravie pour une sortie "juste comme ça" sans entraînement. La première (Nina Chastel) arrive 14min plus tôt. (Résultats)


Un brin de toilette fait, j'attends Yannick qui finira les 21km/1000mD+ en moins de 3h, donc plutôt content de lui. Contrat rempli pour nous deux :-) Le prix de la course comprend le repas (là franchement ça vaut le coup ;-) ), qu'on prend devant la remise des récompenses. Bravo à tous pour ces beaux résultats, et bravo aux organisateurs pour cette magnifique journée !

Podium féminin du 10km (1ère : Nina Chastel)

Quelques mots pour finir...
Un grand bravo à Anne-Lise (Rousset) pour ta course, et très contente d'avoir pu échanger quelques mots avec toi, tu es une grande championne tout en simplicité et en gentillesse ! Petite question d'ailleurs, puisque ce fut le grand débat à table, ton homme courait-il avec une chemise Patagonia ?
Trop heureuse de t'avoir revu Fred, et avec tes deux chevilles cette fois ;-) Bon courage pour le GRR !!
Bravo Lucie (Puech) pour ta superbe place !! Contente de t'avoir revue également, j'espère qu'on aura l'occasion de se recroiser en Lozère ou en Aveyron :-)
Nanou, bravo pour ton chrono et on aura bien l'occas' de se recroiser un de ces 4 !



Un trail à cocher dans son agenda 2015 :-)
A bientôt !
Fanny (Trail&CO)

7 commentaires:

  1. Salut Fanny,
    Merci pour ton compte-rendu du Rasp E Trail, très jolie 1ère édition (Merci Mael !). Je suis bien contente de t'avoir rencontrée pour de vrai ;)
    Pour clore le débat palpitant sur la fameuse chemise d'Adrien, c'est une chemise North Face ! Voilà comment un bucheron touriste se retrouve au départ après un pari osé :) Seul bémol, une chemise collection hivernale, c'est un peu trop chaud et irritant sur 20 bornes...
    A très bientôt,
    Bon courage pour ta thèse !
    Anne Lise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anne-Lise !! Je rends mon manuscrit demain, et après 2 semaines de vacances YOUHOUUUUUUUU :-) Bon courage et bonne continuation à toi aussi ! Biz

      Supprimer
  2. Oh ba top ça pour quelqu'un qui souhaitait arrêter de courir un peu ton temps est plutôt pas mal!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !! Je sais pas comment ni pourquoi mais je me suis sentie bien sur ces sentiers aveyronnais :-)

      Supprimer
  3. Bravoooooooooo !!! Tu as fais une très belle course et cela a du te détendre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ça m'a fait du bien !! C'est top le trail quand même quand on prend du plaisir :-)

      Supprimer
  4. Salut Fanny,
    Bravo pour ta course! Comme je te l'avais dit, les jambes fonctionnent si la tête suit !
    Par contre, j'ai un doute sur ta 1ère photo. Pour moi, le Truel dans les Gorges de la Jonte (Lozère), pas dans l'Aveyron (regarde la page FB du Festival des Templiers). D'ailleurs, on y passe avec Yorick pour l'Intégrale des Causses. ;-)

    RépondreSupprimer