Trail&CO

dimanche 15 mars 2020

De l'accouchement au premier dossard : mon expérience

Coucou les filles,
Comme vous êtes nombreuses à suivre mon post-partum plus ou moins sportif et que vous avez pas mal de questions, voici un petit billet tout spécialement pour vous !

Quelle aventure d'attendre, de mettre au monde et d'accueillir un petit-être. C'est une ultra (ultra ultra ultra) longue distance. Des mois et des mois de préparation, une épreuve surhumaine le jour J, une joie incommensurable sur la ligne d'arrivée et des mois de récupération... C'est bien de cette récupération dont je vais parler ici. Car on prend tellement soin de soi pendant la grossesse, on prépare rigoureusement le jour J mais... on s'imagine que quelques jours après l'accouchement on sera  sur pieds pour reprendre tranquillement la course à pied.

Certaines y arrivent. Du moins c'est ce qu'elles laissent paraître sur les réseaux sociaux. J'y ai moi même cru. Une ré-éducation ultra-rapide, un bébé qui fait ses nuits très vite, des personnes sur qui m'appuyer pour me reposer ou confier mon petit trésor. Mais à ma plus grande surprise (on apprend pleins de choses quand on devient parent), ce ne sont pas tant des syndromes physiologiques qui faillissaient, mais c'est le mental. Je n'avais tout simplement pas envie. Du moins pas envie de me mettre "dans le dur". Et pas envie d'être loin de ma puce.

J'avais fait un petit sondage sur ma page Facebook pendant ma grossesse, des mamans avaient répondu à ma question : combien de temps après un accouchement pour remettre un dossard ? Je cherchais à savoir si des mamans avaient repris la compétition tôt, ou pas.

Comme si j'allais avoir envie de raccrocher un dossard deux mois après l'accouchement. Eh bien vous savez quoi ? Ce n'est que 7 mois après que j'ai accroché mon premier dossard, et ça ne m'a absolument pas manqué avant.

Et dans l'ensemble c'est aussi ce qu'avaient répondu la plupart des mamans. Alors oui, en courant avec ce dossard j'ai ressenti tellement de plaisir que je me suis demandé pourquoi je ne m'y étais pas remise plus tôt. Mais en fait ce n'est absolument pas un regret. J'ai pris mon temps, je n'ai rien forcé, rien empêché.

Dans cette reprise tardive, ce qui m'a fait "mal" c'est de perdre intégralement mon niveau d'avant. Mon "petit" niveau que j'avais déjà bien eu du mal d'atteindre. Là, si je courrais à 9km/h c'était un exploit et je ne tenais que quelques kilomètres. Malgré le renforcement musculaire, les petits runnings, les randonnées j'ai mis de longs mois avant de retrouver un rythme et des sensations. 

C'est ça, la vraie vie de jeune maman. Et je vous parle là de mon expérience, mais elle sera sans doute bien différente de la vôtre. Nous sommes toutes différentes. La seule vérité, c'est que l'appel de la montagne sera toujours plus fort et qu'un jour ou l'autre, vous rechausserez forcément vos baskets...

MON ENTRAÎNEMENT PENDANT 7 MOIS APRES L'ACCOUCHEMENT
Vous voulez connaître mon "secret" ? Une reprise en douceur et un entraînement progressif pour me faire plaisir. S'il y a bien un secret d'ailleurs, ça doit être celui-ci : se faire plaisir. Un bébé c'est déjà beaucoup de stress et de changements dans notre routine, alors rajouter des contraintes ça ne mènera à rien de bon. Voilà ce que j'ai fait ces 7 derniers mois pour accrocher un dossard le week-end dernier :

  • Du renforcement musculaire
Si vous suivez mes réseaux sociaux, vous avez du voir que les premiers mois (après ma ré-éducation du périnée), j'ai fait beaucoup de renforcement musculaire (jambes et bras en premiers puis les abdos avec du gainage petit à petit). I N D I S P E N S A B L E ! J'avais perdu tous mes muscles. Retrouver une silhouette plus ferme a changé beaucoup de choses (dans la tête aussi ok j'avoue) et m'a permis de retrouvé les sentiers.
  • De la randonnée avec bébé
Voilà une activité que j'adore ! Je transpire et en même temps je profite de mon petit trésor. Zéro culpabilité. Et plus bébé grandit, plus l'exercice devient ardu ! Je vous assure que vous faites travailler les cuissots, les mollets et même le haut du corps.

  • Des footings
Finalement, j'ai pu reprendre le running assez tôt (deux mois environ après l'accouchement) avec accord, bien sur, de ma sage-femme et de ma gynécologue. Mais j'ai eu du mal de retrouver de bonnes sensations, donc j'y ai été très progressivement : 20min, puis 30, 40, 45, 50, 55min et enfin 1h. Ce n'est qu'une fois la barre des 1h en endurance sur un terrain relativement plat que j'ai intégré des sorties plus "natures" et donc du dénivelé.
  • Z E R O fractionné !
Ben oui, pas envie, pas le temps, un chien qui n'aime pas ça non plus. Du coup, je n'ai fait aucune séance de qualité encore. Et ça ne m'a pas empêché de faire cette course !


L'EUPHORIE DU PREMIER DOSSARD : Mon CevenTrail
Je m'étais engagée en premier lieu sur le 23km du CevenTrail. Un peu trop optimiste... Je me suis finalement rabattue sur le 11km n'ayant pas pu faire autant de sorties longues que j'aurais voulu.

Quand tu n'as pas accroché de dossard depuis tant de temps, tu en oublies tout : le matériel à préparer (avec notamment les épingles), le stress au départ, le gout un peu bizarre dans la bouche parce que tu es partie trop vite mais aussi les encouragements de tes proches et compagnons de course, les endorphines quand tes jambes courent presque seules et que tu jettes un coup d'oeil au paysage et l'euphorie de franchir cette ligne d'arrivée... Et là la magie ré-opère ! Le chrono n'est pas détestable non plus, ce qui m'encouragerait presque à reprendre le fractionné...

Voilà pour mon expérience. Le post-partum est une période plus ou moins longue, qui diffère d'ailleurs chez toutes les femmes. Il faut s'avoir s'écouter ET sortir de sa zone de confort. Le juste équilibre est difficile à trouver mais c'est ce qui nous fait retrouver les sentiers petit à petit. Bon courage à toutes celles qui connaissent ou vont connaître cette phase dans la vie d'une femme, vous n'êtes pas seules !

A toutes les mamans et futures mamans,
Vous êtes incroyablement fortes,
Croyez en vous !

Sportivement,
Fanny

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire