Texte

Texte


Les derniers articles :

dimanche 24 mars 2013

Brouillard, pluie et vent au Mont Baudille

Les conditions météo n'ont pas démotivés les deux courageux traileurs que nous sommes avec Nico, nous avons affronté le froid, la pluie, le brouillard et le vent pour gravir le Mont Baudille à plus de 800m d'altitude. 24km et 1150mD+ pour une belle sortie dans le massif de la Seranne. un excellent entrainement également avant le trail Cézanne dans deux semaines.





De la pluie, du brouillard, du vent... des conditions météorologiques qui peuvent faire peur quand il s'agit de sortir les baskets. Mais pas obligatoirement...
Moi par exemple, j'aime courir sous la pluie, et j'adore le brouillard. D'abord, parce que ça me rappelle des randonnées que j'ai faites quand j'étais enfant, dans les Alpes avec mes parents. La Montagne sans brouillard ça n'existe pas. Le brouillard cache momentanément les paysages que l'on rêve de voir, mais c'est d'autant plus beau de les découvrir le temps d'un regard. Ensuite, ça apporte une ambiance particulière, la capuche sur la tête, les bruits sont très différents, on est encore plus isolé, perdu dans ses pensées. Bref, n'hésitez pas à bouger même quand il pleut et que le brouillard est de mise, dans tous les cas ça revigore !

Cirque de l'Infernet - Saint Guihlem le Désert

Saint Guihlem - Cirque de l'Infernet - Mont Baudille
Un circuit que je connais bien, un spot d'entrainement que j'adore, c'est toujours un moment de bonheur de fouler les sentiers là-bas.

Départ de Saint Guihlem, ça monte progressivement tout en longeant le Cirque de l'Infernet par le bas. Toujours aussi beau, même avec les nuages !







Roc de Barbazols





Face au Mont Baudille
Normalement, sans le brouillard, nous devrions avoir le Mont Baudille en ligne de mire.

Derrière le Cirque, une petite grimpette nous mène jusqu'à une petite route que l'on emprunte pour redescendre jusqu'au pied du Mont Baudille. C'est ensuite une longue ascension qui nous attend, le vent se lève, on se couvre bien mais vaut mieux ne pas s'arrêter !



Mont Baudille - 848m









Sommet du Mont Baudille
Il fait froid, le brouillard ne laisse rien apparaître, alors une petite photo et nous redescendons.







Heureusement qu'elle était bien couverte Fanny ! Pour info, j'étais équipée d'une veste imperméable Quechua (très bon produit de randonnée pour seulement 50 euros !), un buff indispensable pour protéger le cou, une visière bien utile quand il tombe des trompes d'eau, et deux "cannes" (mes bâtons One Way que mon papa m'a acheté !) qui m'ont aidée à grimper.


On se prépare doucement... des sorties longues le WE que j'essaie de multiplier (sans abuser^^) en vue du Marathon du Mont Blanc en juin qui approche à grands pas.

2 commentaires:

  1. Sympa les couleurs sur l'infernet, ça change de d'habitude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça c'est sur ça change ! Mais effectivement c'est très sympa aussi !

      Supprimer