LES DERNIERS ARTICLES

dimanche 17 juin 2018

TREK - Le Chemin de Saint-Guilhem-le-Désert : Nasbinals à Meyrueis

Hello les Trail&CO'addicts ! 

Aujourd'hui, je vous emmène à travers l'Aubrac et la Lozère pour découvrir un sentier de randonnée méconnu : le Chemin de Saint Guilhem le Désert. Un parcours initial de 241km, au départ d'Aumont (Aubrac) et à destination de Saint Guilhem (Hérault). Ma maman et deux de ses amies ont parcouru une partie de ce sentier et je les ai accompagnées sur deux étapes. J'avoue avoir été agréablement surprise ! J'ai une préférence, habituellement, pour les terrains plus montagneux. Mais ici, les aspects sauvages et rustiques m'ont complètement conquise ! Plus que des mots, voici quelques images des deux journées (la 1ère et la dernière) que j'ai partagées avec mes trois randonneuses.
Pour les curieux, voici une proposition d'une randonnée itinérante de 7 jours de marche, accessible à tous (peu de dénivelé, kilométrage journalier entre 10 et 19km, très peu de passages techniques). Pour l'hébergement, vous passerez par tout type de lieux insolites : refuge en pierre, ferme locale, hôtel, et même un ancien four à pain transformé en gîte. Pour découvrir tout cela, voici les 7 étapes :

  1. ETAPE : Nasbinals - Refuge des Rajas
  2. ETAPE : Refuge des Rajas - Saint Germain du Teil
  3. ETAPE : Saint Germain du Teil - La Canourgue
  4. ETAPE : La Canourgue - Soulages
  5. ETAPE : Soulages - Le Rozier
  6. ETAPE : Le Rozier - Hyelzas
  7. ETAPE : Hyelzas - Meyrueis

Pour la petite histoire...
Chemin jalonné de croix depuis le Moyen Age, antique voie de transhumance, voie commerciale dès l'Antiquité, il mène à la rencontre d'un patrimoine architectural varié et sites naturels prestigieux : Aubrac, Causse de Sauveterre, Gorges du Tarn et de la Jonte, Causse du Méjean, Parc National des Cévennes, massif de l'Aigoual et cirque de Navacelles. Le chemin de Saint Guihlem permettait aux pèlerins auvergnats de se rendre à l'abbaye de Gellone, lieu majeur de dévotion depuis le XIe siècle. Fermes et villages pittoresques, vieilles églises et croix de chemin, pont et malades rythment la marche vers Saint Guihlem, véritable joyau de l'art roman méridional. Verts pâturages du plateau de l'Aubrac, immensité aride des causses, majestueuses forêts de l'Aigoual, sommets embaumés de thym de la Serrane et une variété incroyable de fleurs dans tous ces paysages.


ETAPE : Nasbinals - Refuge des Rajas
L'Aubrac. Une réelle découverte pour moi. Alors c'est sur que ce n'est pas là que vous pourrez faire du déni', ni vous perdre en forêt. D'immenses plateaux verts, peu d'arbres, beaucoup de fleurs et des petites bâtisses en pierres.

ETAPE : Hyelzas - Meyrueis
Les paysages, au départ de cette randonnée, ressemblent en beaucoup de points à l'Aubrac : encore d'immenses plateaux recouverts de verts pâturages et de prairies fleuries. Je trouve ces panoramas reposants et apaisants. J'y ai même fait quelques foulées, un vrai régal.
Mais ce qui m'a le plus enchanté dans cette étape : l'arrivée sur Meyrueis. Un petit sentier qui longe les falaises des gorges de la Jonte, avec en contrebas : le sublime petit village de Meyrueis. A l'interface entre les Causses et les Cévennes, une très belle façon de finir cette randonnée.

Quelques conseils
Tout d'abord, ne vous chargez pas trop en nourriture : vous mangerez très bien dans les hébergements le long du parcours. Par ailleurs, vous pourrez vous ravitailler avec des produits locaux ou faits maison (pain et fromage notamment !).

Le balisage est plutôt bon, mais prenez quand même une carte ou le topo-guide du chemin.

Investissez dans un bon poncho ! Ce parcours est très exposé, vous aurez peu d'endroits pour vous mettre à l'abri si les conditions météorologiques se dégradent. Alors autant partir bien équipé : un sac poubelle à l'intérieur de votre sac à dos pour protéger vos affaires, une veste imperméable et un poncho de qualité (assez long, qui recouvre les poignets).

Pas besoin de sacs de couchage, un drap sac suffit amplement, vous trouverez des couvertures dans les hébergements. Cependant, habillez vous bien, il peut faire frisquet sur les plateaux en altitude.

Au regard du nombre incroyable de fleurs, je vous conseille vivement d'emmener un petit guide sur le flore, vous pourrez ainsi vous amuser à retrouver le nom de chaque fleur que vous croiserez.



Bonne rando' les amis !


1 commentaire:

  1. Bravo pour ce joli article ! On apprécie beaucoup votre blog que l'on découvre petit à petit :) On aime la simplicité, les paysages et la rando mise en avant sans trop de "bling-bling". Et évidemment on recommande l'Aubrac à TOUT LE MONDE !!!!!

    Patrice lesterresdumilieu.fr

    RépondreSupprimer