Texte

Texte


Les derniers articles :

dimanche 3 novembre 2013

La Corse, entre Mer et Montagne...

Il était temps que je m'y mette... Voici (enfin !) le récit de notre randonnée en Corse du Sud :-) Un voyage avec de belles rencontres et de magnifiques panoramas. Entre Porto-Pollo et Santa Lucia di Tallano, nos yeux ont eu de quoi se régaler et nos jambes de quoi travailler...




Etape 1 : Porto-Pollo à Coti Chiavari
Une mise en jambes en balcon sur la mer. Quoi de plus beau que de partir du bord de mer pour s'élever petit à petit vers les Montagnes ?
Du centre de Porto-Pollo sur la route principale, le sentier s'élève vers le petit village de Serra-di-Ferro avant de redescendre sur la plage de Cupabia. Cette première étape est juste magnifique, entre la baie de Propriano et la baie de Cupabia à l'ouest et le massif de l'Alta Roca à l'Est. Il faut ensuite grimper pour atteindre le village de Coti-Chiavari, où, si vous avez de la chance, vous serez accueilli par un âne :-)

La nuit à l'Hotel le Belvédère est juste parfaite ! Le lieu déjà... les chambres et le lieu du repas offrent une vue incomparable sur le golfe d'Ajaccio, tout est propre, et on a même le droit à des serviettes propres et du shampoing ! Le repas est succulent, tout comme le petit déjeuner d'ailleurs : spaghettis aux gambas et jus de fruits pressés frais resteront un vrai bonheur. Nuit en 1/2 pension : 55 euros

Temps de marche : 4h pour 12km et 770mD+
A ne pas manquer : le pique-nique sur la plage de Cupabia et l'hotel le Belvédère à Coti Chiavari avec vue sur la baie d'Ajaccio et un repas à tomber par terre !
A oublier : l'approche sur route pour atteindre l'hotel en contre-bas du village à Coti-Chiavari



Etape 2 : Coti Chiavari au Col St Georges
Une bien longue étape malheureusement sans réel intérêt si ce n'est de se rapprocher du centre montagneux. Effectivement, cette étape n'a pas marqué les esprits. Jusqu'au col de Cortonu et peu avant le Col St Georges, il existe quelques points de vue agréable, mais ce sont les seuls. Le reste de la randonnée se fait en sous bois assez sombres.

Pour le gîte au Col, rien d'exceptionnel ! Le repas à l'auberge est correct, mais le gîte de l'autre côté de la route est défraîchit, froid, pas très propre, très humide et sans eau chaude pour nous ce soir ! Tarif 1/2 pension : 50 euros

Temps de marche : 9h pour 24km et 880mD+
A ne pas manquer : le jus de fruits pressé du petit déj à l'hotel
A oublier : les sous-bois qui n'offrent que peu d'intérêt sur une grande partie de la randonnée et le gîte au Col St Georges



Etape 3 : Col St Georges à Quasquara
Tout en crêtes et en panoramas. Cette étape, loin de la précédente, est à couper le souffle du début à la fin. Ca grimpe bien mais on arrive assez vite sur les crêtes qu'on remonte jusqu'au col de Foce. La petite astuce, c'est de continuer jusqu'à la pointe d'Urghiavari avant de redescendre sur Quasquara par une forêt de châtaigniers.

Le gîte de Quasquara, on connaît avec maman, et ça n'a pas changé : accueil plus qu'agréable, repas digne d'un restaurant maghrébin (oui oui, pas de menu corse, ce soir c'est tajine poulet citron :-), chambre et sanitaires confortables et décorées avec soins, sans oublier la terrasse avec vue et transat'. Tarif 1/2 pension : 45 euros

Temps de marche : 6h30 pour 12km et 900mD+
A ne pas manquer : la Pointe d'Urghiavari, accessible depuis le col de Foce par un petit sentier un peu vertigineux où il faut mettre les mains pour grimper les blocs rocheux. La vue est superbe, de la baie d'Ajaccio jusqu'aux plus hautes cîmes de la Corse du sud. Ca vaut bien le coup de monter 200m de plus !
A oublier : RIEN :-)



Etape 4 : Quasquara aux Bergeries de Bassetta
Les sommets corses, ça se mérite ! Ca y est nous nous rapprochons du centre de la Corse, et surtout du Mont Incudine, point culminant du sud de l'île. Jusqu'à Guitera-les-bains, le sentier s'enfonce dans une forêt assez sombre, pas très belle même, pourtant nous n'oublierons jamais cette partie là... à cause des cochons !!! On n'en aura jamais vu autant ! Et puis ce fut quelque chose de les faire partir du sentier...
Arrivés à Guitera, un bien joli village, nous avons l'impression de retrouver un peu la civilisation. Il y a même un gîte qui semble très fréquenté. Un peu plus loin, nous arrivons aux Bains-de-Guitera où nous ne trouverons jamais la source d'eau chaude et sulfureuse. Vient ensuite une longue, très longue ascension à travers la forêt d'abord, puis après Zicavo on arrive à une végétation plus basse. Autant dire que c'est du costaud, et nous arrivons assez tard aux Bergeries.

Notre logement du soir est assez confortable pour un refuge du GR20, avec même de l'eau chaude ! Les "bergers" sont un peu froid au premier abord, mais c'est vite oublié pendant le repas du soir. Convivialité et récupération ce soir au menu ! Tarif 1/2 pension : 37,5 euros

Temps de marche : 9h30
A ne pas manquer : la rencontre avec les cochons dans la descente sur Guitera-les-bains, la pause sur le banc de ce village, et un petit plouf (ou au moins le pique-nique) à la rivière aux Bains-de-Guitera
A oublier : le chemin forestier entre Quasquara et Guitera-les-bains et l'épicerie dans ce dernier



Etape 5 : Bergeries de Bassetta à Quenza
Pourquoi pas s'installer ici définitivement ? C'est clairement la plus belle étape de toute notre randonnée, et ce du matin au soir. Des bergeries, on coupe par un sentier pour rejoindre l'ancien GR20 (maintenant c'est une variante), et là on se retrouve au milieu de pozzines très peu fréquentées, une pure merveille ! Et puis c'est le Mont Incudine... on n'aperçoit le sommet que très tard, mais qu'est ce que ça monte ! On passe des pins à des alpages puis un paysage lunaire rocailleux. La vue est extraordinaire, on voit tellement loin ! Ca y est nous sommes au sommet de la Corse du sud.
Et puis vient la descente jusqu'au refuge de Bucchinera. Au col de Chiralba nous coupons pour rejoindre les bergeries en contre-bas et c'est alors que nous découvrons le plateau de Coscione. Je ne pourrais même pas vous expliquer pourquoi j'ai tant aimé cet endroit parce que comme Yannick le dit si bien, il n'y a q'un peu d'herbe et des gros blocs rocheux. Pourtant, j'ai adoré ! Déjà c'est un endroit qui n'est vraiment que peu fréquenté, et être seul au milieu de nul part c'est déjà très appréciable. Ensuite, le plateau est parsemé de gros blocs rocheux arrondis caractéristiques, quelques pozzines, quelques cochons et des vaches aussi. Et c'est tellement grand, sans aucune trace de la civilisation à l'horrizon. Juste l'immensité de la nature. Une très belle journée.

Pour le refuge de Bucchinera, je ne peux rien dire si ce n'est que c'est fermé alors que nous avions réservé et payé sur le site internet :-( Heureusement nous tombons des locaux qui nous descendent en voiture sur Quenza, au gîte "Chez Pierrot". Ahhhh Pierrot, c'est un sacré bonhomme ! Finalement, le "gîte" c'est tout simplement chez lui. Nous mangeons et buvons bien (pas moi bien sur^^). Mais d'après moi c'est un peu cher étant donné le confort sommaire. Tarif 1/2 pension :  43 euros

Temps de marche : 8h30 (jusqu'à Bucchinera) pour 23km et 890mD+
A ne pas manquer : le pique-nique au Mont Incudine, le sentiment de liberté sur le plateau du Coscione et la convivialité du repas chez Pierrot
A oublier : le refuge de Bucchinera fermé !



Etape 6 : Quenza à Serra de Scopamène
On sent déjà la fin du voyage... Il ne nous reste que deux petites étapes. Celle-ci est tout de même agréable, on a encore une belle vue jusqu'au village d'Aullène. Les deux villages (Aullène et Serra-di-Scopamèna) sont l'occasion de rencontrer les locaux et d'autres randonneurs.

Le gîte à Serra manque "d'âme" mais reste très correct. Les chambres sont propres, les douches bien chaudes, le salon très agréable et le repas convenable. Tarif 1/2 pension :  41 euros


Temps de marche : 3h30 pour 6,2km et 100mD+

A ne pas manquer : la variante à Aullène pour se ravitailler à l'épicerie et le bar à Serra-di-Scopamena pour boire un petit Monaco :-)
A oublier : l'arrivée trop tôt dans l'après-midi à éviter car le gîte n'ouvre qu'à 17h




Etape 7 : Serra de Scopamène à Sainte Lucie de Tallano
La fin n'est que le commencement... Voilà, c'est la dernière étape ! Une petite étape qui grimpe quand même un peu. Altagène est un très beau petit village à ne pas manquer, voire même pour y pique-niquer.

Le gîte à Sainte Lucie de Talanno est top ! Nous avons une chambre rien qu'à nous avec sanitaires privatifs !! Et la cerise sur le gâteau une terrasse elle aussi privative ! Que du bonheur. Le repas est très bon, l'accueil chaleureux et à table la convivialité est de rigueur. Tarif 1/2 pension :  38 euros


Temps de marche : 4h30 pour 10km et 350mD+

A ne pas manquer : le pique-nique à Altagène et le balcon de la chambre du gîte avec vue sur Sainte Lucie
A oublier : la première partie de la randonnée jusqu'à la pointe Tighiarello


Vivement l'année prochaine pour de nouvelles aventures :-)

10 commentaires:

  1. Waouah ton récit donne vraiment envie ! Et les photos, ça a l'air vraiment trop beau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magnifique la Corse, j'adore toujours un peu plus d'ailleurs :-) Si tu ne connais pas, fonces-y car ça vaut vraiment le coup !!

      Supprimer
  2. La Corse est vraiment un formidable terrain de jeux !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OH QUE OUI !! Tu connais ? Tu y as déjà été ?

      Supprimer
  3. Bonjour,
    lors de la dernière étape de Serra à Ste Lucie tu dis qu'il faut oublier la première partie jusqu'à la pointe Tighiarello, peux-tu dire me dire pour quelles raisons, je voulais faire cette étape mais du coup, j'aimerais savoir si vaut le déplacement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sophie,
      Pour ma part, cette étape n'est effectivement pas exceptionnelle. A Serra, c'est sympa parce que le sentier passe près du moulin, mais après il y a un sentier assez raid qui descend dans un sous bois un peu sombre jusqu'à la route. Après tu traverses une rivière (coin sympa pour pique-niquer ou faire une pause) avant d'entamer une bonne grimpette où il n'y a pas de points de vue. D'ailleurs, à la pointe (en fait le sentier passe au col juste en dessous), il n'y a pas vraiment non plus de point de vue.

      Elle n'a rien d'exceptionnel je disais, je ne la referais pas tous les ans bien sur, mais c'est quand même une étape intéressante d'une part pour le village Altagène qui est typique et très accueillant, et d'autre part le sentier, bien qu'offrant peu de points de vue, reste agréable de part sa variation de végétation et de dénivelé.

      Tu ferais cette étape dans le cadre d'une rando de plusieurs jours ou c'est juste une ballade d'une journée ?

      Supprimer
    2. (J'ai écrit vite je suis désolée pour les fautes d'orthographe...^^)

      Supprimer
    3. Merci pour ta réponse.L'idée c'était plutôt pour une balade à la journée, je ne connais pas du tout ce coin et je cherche des sorties à faire dans les environs.

      Supprimer
    4. Plateau du Coscionu !!!!! A voir absolument !!! C'est juste au dessus de Quenza (vous pouvez aller en voiture jusqu'au refuge de Bucchinera). C'est juste extraordinaire !! (Fin de l'étape 5 pour nous)

      Supprimer
    5. Merci pour l'info, c'est ce que je me disais aussi.

      Supprimer