Texte

Texte


Les derniers articles :

lundi 9 janvier 2017

Les (pas toujours) bonnes résolutions du traileur

Début janvier... c'est le moment de dresser sa fameuse et rituelle check list des bonnes résolutions pour l'année à venir ! Comment ça vous ne la faites pas ? Allez, on est entre nous là ! Petit point sur les mauvaises "bonnes résolutions" que nous, traileurs "experts" que nous sommes, avons tendance à faire. NB : un petit commentaire après l'article, c'est pas long à écrire mais ça fait tellement plaisir ! ;-)


- RESOLUTION N°1 : FAIM DE KILOMETRES... -
Envie d'en faire plus, toujours plus ? Ok, les réseaux sociaux aidant, tout comme moi, vous savez forcément combien de kilomètres vos amis (virtuels ou non) ont fait cette année. Et, tout comme moi, ça donne plutôt envie d'en faire plus... MAIS C'EST QUOI CE FICHU COMPLEXE D'INFERIORITE ?
Oui sauf que, on n'a pas tous la même capacité à engranger des bornes. Il faut bien se le dire, accumuler des kilomètres et des kilomètres n'est pas forcément bon pour la santé ! Il faut se préserver et surtout s'astreindre à un entraînement REGULIER et PROPORTIONNEL aux objectifs fixés (rien ne sert de courir 100 bornes par semaine si vous préparez un trail de 30km ! Enfin, d'après moi). N'oublions pas aussi que la progressivité est le maître mot de l'entraînement sans blessure ! Donc, la VRAIE bonne résolution à adopter :
 S'entraîner plus régulièrement et proportionnellement à mes objectifs


- RESOLUTION N°2 : MUSCLES, MONTREZ-VOUS ! -
Un traileur qui réussit est un trail musclé. Quel traileur élite n'a pas plusieurs séances de PPG (Préparation Physique Générale) et/ou de musculation dans son programme hebdomadaire ? Serait-ce enfin le secret pour réussir dans ce sport ?
Oui sauf que, attention !! La musculation n'est pas un sport sans danger. Bon nombre d'exercices demande d'être parfaitement reproduit. Abdos, squats... ces exercices si bénéfiques pour renforcer l'ensemble du corps peuvent aussi causer des blessures (dos, articulations...). Etre conseillé, bien s'échauffer, commencer doucement avec comme seul poids votre corps et s'hydrater : voilà déjà quelques conseils pour vous préserver. Autre point : la musculation c'est bien, les étirements c'est encore mieux. Et oui, un corps souple est un corps qui se blesse moins souvent !
 M'astreindre à une routine hebdomadaire PPG ET Etirement

Si vous manquez d'inspiration, voici quelques exercices par ici :
Circuit training 15min (j'adore ce circuit training !!)


- RESOLUTION N°3 : PERDRE DU POIDS -
Je suis mal placée pour juger sur ce point, c'est globalement ma résolution qui revient chaque année :D Mais attention aux amalgames :

  • Faire du sport ne signifie pas systématiquement perdre du poids ; au contraire, en faisant du sport régulièrement on a tendance à prendre de la masse musculaire, et le muscle c'est plus lourd que la graisse !
  • Etre en bonne santé = garder le même poids toute l'année ; en fonction de votre programme, votre poids fera du yo-yo et c'est normal ! A l'approche d'un objectif, avec l'augmentation du kilométrage on a plutôt tendance à s'affûter. Pendant les périodes plus light en entraînement, ce sera plutôt la tendance inverse... et je ne vous parle même pas des fêtes de fin d'année ! 
Donc la BONNE résolution, vous l'aurez compris, n'est pas de perdre du poids. En revanche, le vrai challenge c'est de manger MIEUX. Cuisiner d'avantage, manger des fruits et légumes, des produits issus de l'agriculture biologique, et pourquoi pas tester les nouvelles tendances ?
 Manger mieux et pourquoi pas découvrir une des nouvelles tendances actuelles


- RESOLUTION N°4 : ACCRO AUX DOSSARDS -
Vous êtes plutôt du genre à vous emballer sur le nombre de courses dans l'année ? Rassurez-vous, vous n'êtes pas seul... (ha ha ce coup ci je ne parle pas de moi !) Mais trop de courses tue la course. Tout d'abord, pour progresser, il faut articuler son entraînement autour de 3 à 4 "gros" objectifs dans l'année, en alternant des périodes intenses et des périodes de récupération. Bien sur, vous pouvez faire d'autres compétitions, mais elles n'auront que l'objectif de s'entraîner avec le plaisir du dossard. Car si vous vous attelez à courir beaucoup de courses et à des intensités élevées, vous allez vous épuiser, voire même vous dégouter. Donc votre vraie BONNE RESOLUTION :
 Planifier l'année entière et définir 3 à 4 "gros" objectifs


- RESOLUTION N°5 : DE L'ULTRA COMME LES AUTRES -
Vous aussi vous faites des trails "courts" (< 40km) et vous vous sentez l'âme d'un "petit joueur" ? Eh oui, la mode est à l'ultra, les longues distances. Si vous ne faites pas 80km, la communauté virtuelle ne prête que peu d'intérêt à vos exploits. Bon ok, j'exagère quelque peu, mais il y a de l'idée non ? (vous allez rire quand vous verrez l'un de mes prochains articles ;-))
Pourtant, je ne vous l'apprends pas, courir des dizaines de kilomètres ça use ! Le corps et l'esprit, mais surtout le corps. Et se précipiter sur des courses longues, alors que l'on débute dans la discipline, c'est plutôt risqué ! Blessure à tous les coups et/ou dégoût (effort trop long, barrières horaires non franchies...) ! Alors oui, se dépasser, franchir les limites, passer des heures voire des jours en tête à tête avec Mère Nature, c'est tentant, mais il ne faut pas oublier que si vous voulez REUSSIR à finir la course dans de bonnes conditions, il faut la préparer. Et préparer un ultra, c'est long... ça se pense 1 à 3 ans avant, tout dépend de votre niveau.
La progressivité : le maître mot du trail ! La bonne résolution d'après moi, c'est plutôt :
 Passer du trail court au trail moyen ; et ensuite seulement du trail moyen au trail long


- RESOLUTION N°6 : UN RECORD SINON RIEN -
Un record perso, qui n'en rêve pas ? Mais vous savez quoi ? C'est bien beau d'avoir des rêves, encore faut-il se mettre au boulot pour les réaliser ! Alors avant de penser à vos prochains records, êtes-vous sûrs d'être régulier et persévérant dans vos séances d'entraînement ? Quelques règles à ne pas oublier :

Pas plus de 3 jours sans exercice,
3 séances hebdomadaires au minimum,
1 séance de qualité par semaine pour améliorer sa vitesse, sa posture, sa foulée ou encore sa puissance,
1 séance hebdo au minimum de PPG et d'étirement,
Après 3 semaines d'entraînement, respecter une semaine plus légère pour régénérer l'organisme.
 

 Mieux s'entraîner, être régulier et persévérer. 


ET VOUS alors ? Vos bonnes et mauvaises résolutions 2017 ?

6 commentaires:

  1. Bonnes résolutions mon amie Fanny Tu es adorable dans tes écrits qui me font sourire c'est certainement parce que je m'y retrouve Au plaisir de se croiser pour gambader
    Fred B

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est trop gentil mille mercis :-) Bonne année à toi ! Au plaisir

      Supprimer
  2. Sympa ton article! C'est toutes mes résolutions ;p Mon but étant déjà de les tenir 2 mois (date de mon gros objectif : trail du Ventoux (j'ai jamais passé la barre des 25km, 1600mD+)), le plus dur pour moi c'est d'être bien régulière... et puis la PPG (j'aime pas trop)... mais je vais essayer ton circuit training, il a l'air ludique. Et les étirements (j'aime bien, mais je prend pas le temps)... Tout ça n'est que question d'organisation ;) Julia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien :-) Et merci à toi ! Tant mieux si tu te reconnais ici, je ne suis pas la seule alors :p Moi c'est pas le Ventoux, ce sera le Trail aux étoiles normalement, et même problématique, la régularité des entraînements et la PPG... Bon courage à toi !! Des bises

      Supprimer
  3. Un super article et effectivement, comme tu dis, souvent les gens ont tendance à se lancer sur du toujours plus long alors qu'ils viennent de commencer à courir.

    Le paragraphe sur la nourriture est tellement vrai, avoir une bonne alimentation est important, sans se mettre au régime ou faire le diktat de la nourriture. Je m'autorise certains cheat meals de temps en temps ahah.

    Je me reconnais vraiment dans ce que tu écris, le seul point sur lequel je tique c'est quand tu dis "Blessure à tous les coups et/ou dégoût (effort trop long, barrières horaires non franchies..." car je suis dans le cas des BH non franchies et ce n'est pas faute de sauter les étapes, non, c'est faute de juste ne pas courir assez vite et d'avoir automatique des courses qui se ferment :( :( (mon dilemme de coureuse ces BH ahah)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Côté bouffe moi c'est pareil tu sais, quelques écarts de temps en temps :D C'est vrai je suis d'accord sur les BH, surtout que je me suis rendue compte que certaines courses ont des BH vraiment, mais vraiment, justes !!

      Supprimer