LES DERNIERS ARTICLES

dimanche 14 février 2016

Astuces contre les petits bobos des coureurs et des randonneurs


Triste constat que celui d'admettre que la blessure fait partie intégrante de la vie d'un sportif. Coureur ou randonneur, personne n'y échappe. Mais c'est aussi elle qui nous aide à mieux prendre soin de notre corps, nous ménager pour mieux progresser. La blessure, il faut apprendre à la gérer. Tant sur le plan physique que mental. Apprendre à se résigner quand le corps dit stop. Apprendre à être progressif à l'entraînement. Et apprendre qu'il y a plusieurs types de blessure, des plus bénignes aux plus graves.

Pour les petites blessures quotidiennes que rencontrent bon nombre de coureurs et de randonneurs, voici quelques astuces pour ne pas perdre de temps et les soigner. Pour les cas plus grave, il faut bien évidemment consulter un médecin spécialisé pour un examen plus poussé et un traitement efficace.


Petites plaies peu profondes : désinfecter et cicatriser avec... du miel !
Une ronce, un rocher, un insecte, une branche... il y a autant de sources potentielles de blessure que d'éléments présents dans la nature ! Bref, une petite écorchure est vite arrivée. Prise souvent (trop ?) à la légère, il n'en est pas moins important de bien désinfecter la plaie pour qu'elle puisse cicatriser correctement.

L'astuce bio : cela peut paraître étonnant au premier abord... j'en suis consciente. Quand mon papa a tartiné une griffure de chat avec du miel, je me suis bien demandée si ce n'était pas une blague. Et bien NON ! Le miel a un nombre incalculable de vertus, dont les propriétés désinfectantes et cicatrisantes. Pour l'avoir essayé, ça marche !


Inflammations : glacer, compresser, et surélever !
Une petite foulure ? Un début de périostite (tibia) ? Une apparition de douleur au genou ? Du moment qu'il s'agit d'une inflammation, cela peut avoir de graves conséquences si vous ne vous y prenez pas à temps.

Dans un premier temps, glacez (2 fois par jour). La glace résorbe les oedèmes et réduit l'inflammation. Ensuite surélevez le membre blessé et maintenez une compression suffisante (chaussettes de contention, strapping...). L'idéal est d'utiliser, en plus, une pommade anti-inflammatoire ou des masques à l'argile.

S'il s'agit d'une petite blessure, quelques jours de repos sportif accompagné de ce traitement devraient faire l'affaire. Si ce n'est pas le cas, il faudra consulter un spécialiste.


Ampoules : gare aux infections !
Et voici la petite bête noire de tous : l’ampoule. Ça vous gâche un entraînement, une course. Une fois qu’elle commence à apparaître, impossible de la faire disparaître rapidement, il faut faire avec. Je connais bien j’en ai très souvent, chaussures de ville comme en baskets. En trail, il faut vraiment prêter attention au choix des chaussures, ni trop grandes ni trop petites. Personnellement, depuis que je porte des Saucony je n’ai presque plus d’ampoule, c’est un modèle qui me convient très bien. A vous de trouver aussi un modèle qui vous va.

Les solutions préventives :
- Ayez de bonnes chaussures et ne faites pas une course avec un modèle neuf ;
- En cas de frottement : pansement + bande élastoplaste pour le maintenir en place dans la chaussette ;
- Se tanner les pieds (alcool + talc).

Les solutions curatives :
- Ne percer qu’en dernier recours ;
- Si l’ampoule est percée, retirez la peau « morte » pour désinfecter le mieux possible (aie attention ça va faire mal !), si vous laissez la peau, attention à bien désinfecter en dessous ;
- Protégez la plaie avec un pansement double peau type compeed (ne pas le retirer, laissez-le jusqu’à ce qu’il tombe tout seul) – Si vous courrez, maintenant le pansement avec une bande d’élastoplaste.


Voici quelques ‘‘remèdes’’ pour les petits bobos qui peuvent gâcher une belle sortie. Mais si vous avez des douleurs persistantes, n’hésitez-plus et allez consulter un médecin spécialiste. Par ailleurs, j’attire votre attention qu’en ce début d’année, si vous reprenez après un arrêt ou une pause sportive, reprenez doucement, ménagez-vous.

La progressivité est la clé de la réussite et d’un corps en bonne santé !

1 commentaire:

  1. Man vs Wild an direct avec Bear Gryllz! :D

    Pour répondre à ton gentil msg, j'essaie d'étendre ce que fait Rémy Jégard par ici mais pas facile... Donc non c'est au ralenti de ce côté là...
    Autrement oui j'ai eu un contre coup mais fier de mon effort a Gruissan!
    Ah, j'aimerai bien venir faire le Pic Saint Loup mais, on verra...!! A un de ces quatre!!

    RépondreSupprimer