Texte

Texte


Les derniers articles :

dimanche 9 novembre 2014

Test des SPEEDFORM APOLLO d'Under Armour


Avec du retard, voici finalement mon test de la SpeedForm Apollo d'Under Armour. Jeune marque américaine, Under Armour a créé un modèle plutôt hors du commun, tant par le design que par les performances annoncées par la marque. Alors que valent vraiment ces chaussures ?
Les + : légèreté, confort, déroulé du pied, jolies couleurs ;
Les - : pas assez respirant, chaussant large, amorti, trop minimaliste pour moi, semelle extérieure très (trop ?) fine et qui glisse par temps pluvieux ;


La NOTE de Trail&CO : 6/10


Conditions du test : Plusieurs sorties ces derniers mois, sur routes comme sur chemins relativement plats et propres ; test effectué sur des séances de 5 à 10km, par temps sec et humide.


Verdict : Trop minimalistes pour moi, je trouve la semelle trop fine, ce qui signifie d'une part qu'elles sont exclusivement destinées à de la route (sur les chemins on sent tous les petits cailloux) et d'autre part l'amorti est quasi nul. Ceux qui apprécient les chaussures à tendance minimaliste seront cependant ravi par la légèreté et le confort de ces chaussures. Aucune couture (donc utilisable pieds nus !), mesh anatomique qui épouse la forme du pied et talon renforcé pour assurer une bonne stabilité. Petits points négatifs du côté de la respirabilité, et de l'utilisation par temps pluvieux car on a très vite les pieds mouillés et la semelle glisse ! Personnellement je ne deviendrai donc pas une fusée avec les SpeedForm Apollo ;-)


Les avis des autres blogueurs/testeurs :
Pierre : http://www.jogin.fr/2014/02/19/test-speedform-rc-underarmour/
Aurore : http://blogdemademoiselle.blogspot.fr/2014/09/speedform-apollo-hiver-14-15.html
Philippe : http://thepinkrunner.fr/?p=8421



1 commentaire:

  1. Jeune marque en France mais bien développée de l'autre côté de l'atlantique, j'ai deja pu voir une belle gamme en magasin!
    Intéressant ce modèle! Clairement destiné à la route quand on regarde le profil de la semelle! Le paradoxe est que sur route on aime bien avoir une semelle pas trop fine pour ne pas sentir la dureté du bitume dans les genoux! Enfin pour moi en tous cas!! :)

    RépondreSupprimer