Texte

Texte


Les derniers articles :

lundi 26 mai 2014

Course à pied et réseaux sociaux : la tendance... qui a tendance à saturer !

La course à pied, un sport individuel et solitaire ? Oui et non
Plus de la moitié des coureurs en France courent seuls. C’est comme ça, la course à pied est un sport individuel à la base, et c’est aussi pour ça qu’on l’aime tant ; enfiler les baskets n’importe où et n’importe quand, et aller trottiner selon l’envie du moment, pour se retrouver en tête à tête avec soi-même. Oui mais la course à pied est devenue depuis ces dernières années un sport collectif. Les coureurs se regroupent de plus en plus pour s’entraîner, certes, comme par exemple par le biais de clubs ou d’associations, mais ce n’est pas tant ça qui en fait un sport collectif car sur une course, le coureur fera très généralement sa course seul en fonction de son niveau qui lui est propre. Non, la course à pied est devenue un sport collectif de par les réseaux sociaux. Une communauté sportive géante autour de la course à pied et du trail s’est créé et est en plein essor.
 
Les réseaux sociaux : pour parler de soi…
Je suis d’ailleurs bien placée pour vous en parler, je suis moi-même addicte puisque j’ai un blog et une page Facebook… Oui mais depuis quelques semaines, je ne saurais l’expliquer, je ressens comme une saturation à tous les niveaux.
Sur Facebook d’abord, il y a les coureurs avec qui on partage, et les coureurs qui partagent. Je ne sais pas vous, mais parmi ma liste « d’amis » (beaucoup que je ne connais pas, pas encore eu le courage de « trier » ; d’ailleurs on se demande bien pourquoi ils nous envoient des invitations ceux-là qui ne laisseront jamais un message) il y a deux profils différents : ceux avec qui je partage des choses, on échange sur nos sorties, nos entraînements, on se taquine, on parle, on commente les photos ; et puis il y a ceux qui ne savent que parler d’eux… qui aiment dire tout ce qu’ils font mais juste pour le dire et le faire savoir, ceux-là n’échangeront quasiment jamais avec moi. En même temps, tous ces réseaux sociaux, c’est principalement fait pour parler de soi ! D’où en parti mon mauvais ressenti du moment… un peu l’impression d’être égocentrique moi avec ce blog ! C’est aussi pour ça que j’écris moins ces derniers temps… plus autant la passion du début.
 
Le blog, un phénomène de mode
Tout comme le trail est en plein essor, partager sa passion sur les réseaux sociaux devient de plus en plus présent, voire obligatoire. Les blogs sur la course à pied et le trail sont à la mode. C’est sympa, ça a de très bons côtés, mais pour le bloggeur, ça devient presque un challenge à force : faire le plus d’articles possible, avoir le plus de visites, faire plein de tests,… je l’ai fait mais là je sature ! Finalement, au début, ce qui me plaisait vraiment c’était partager de jolies photos prises lors de mes sorties, faire le récit de mes courses, quelques interviews par ci par là pour faire découvrir des coureurs (pas forcément connus d’ailleurs), tout ça en étant complètement détaché du reste de la communauté sportive/bloggeuse.
 
Une pause s’impose
Je ne compte pas arrêter de blogger, parce que j’aime ça tout de même, je sais que j’ai de fidèles lecteurs avec qui j’aime échanger. Mais je ralentis le rythme. Du côté professionnel, je vais avoir une année difficile, je finis ma thèse cette année normalement, et tout gérer relève de l’impossible en ce moment. Je me mets beaucoup de pression en me disant que j’ai un bon nombre d’articles en retard, j’essaie de tout faire mais du coup je ne le fais plus avec passion. J’espère que vous comprendrez… Il y aura donc moins d’articles, mais de meilleure qualité !
 
A bientôt :-)


12 commentaires:

  1. Le blog doit rester un plaisir, comme la course à pied d'ailleurs, alors il faut savoir s'écouter. C'est bon de décrocher et ça permet de se consacrer à d'autres sources d'intérêt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça paraît évident comme ça, mais pas facile de décrocher parfois...

      Supprimer
  2. trop de réseaux sociaux tue les réseaux sociaux...par chez moi peu d'échange mais ils sont de qualités, je n'en espérais pas tant à la création de mon blog...tu as raison de prendre un peu de recul, ça remet les pendules à l'heure, je continuerais à te lire cependant...




    RépondreSupprimer
  3. Rah, je crois qu'on sature presque tous à un moment ou un autre. J'ai l'impression qu'il faut parfois juste se recentrer sur ce qu'on aime faire, ce qu'on aime raconter et ce qu'on aime partager ... Sans se mettre la pression. C'est vrai, tout ça ne nous rapporte pas un sou (enfin, pour la plupart), ça doit rester un plaisir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait !! Mais pas toujours facile de faire la part des choses et de comprendre qu'à tel moment ben faut ralentir le rythme...

      Supprimer
  4. Je suis très en retard moi aussi niveau blog, mais le reste passe avant, le blog c'est quand j'ai le temps, pas de pression de ce côté la, ça doit resté un plaisir, on est pas des pros, on en vit pas. Donc d'abord vivre des aventures et ensuite les raconter si on a le temps jamais l'inverse. Bon courage pour ta dernière ligne droite.

    RépondreSupprimer
  5. Remettre les deux pieds dans la réalité de la vie, déconnecter totalement d'internet...ben c'est chouette!
    Alors je vais parler de moi très égocentriquement :) ! J'ai pas facebook, j'ai pas tweeter, j'ai pas de réseau en fait! J'ai très peu de visites sur mon blog, mais j'aime beaucoup les "très peu" de gens qui y passent. On ne se connais pas dans la vrai vie, et c'est vrai qu'on a même jamais partagé une seule course, mais j'apprécie leur trait d'humeur, leur bienveillance, et leur conseil.
    Je ne suis qu'une petite coureuse, sans aucune prétention sportive. Je fais ce que j'aime, quand j'ai envie. Y'a des semaines ou je cours pas...bah ouai. T'en pis. Y'a des semaines ou je blog pas...bah ouai. T'en pis. J'ai pas de matos particulier et j'en ai jamais testé...bah ouai. T'en pis.
    En fait, je ne ressens pas cette pression du réseau...peut-être parce que je n'ai pas de réseau :) !!
    Mais je comprend totalement le passage "manque de passion" dont tu parles. Peut être qu'en quittant quelques temps cet endroit tu te diras que ...ça te manque tout simplement... et qu'a nouveau l'envie sera là. Peut être différemment d'ailleurs.

    En attendant...hasta la vista ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben ton discours qui parle égocentriquement de toi me réconforte bien !! :-) Je retiendrai le "je fais ce que j'aime, quand j'ai envie", c'est tout à fait ce que je me dis en ce moment. Mercii :-)

      Supprimer
  6. Bon, j'arrive après la bataille. ;-) Ecoute, je comprends bien ce que tu veux dire. Et, j'ajouterai que je suis bien d'accord avec le commentaire de "La runneuse grignoteuse".
    A l'heure actuelle, il est facile de se laisser emporter par les réseaux sociaux. C'est humain de vouloir, nous aussi, avoir un peu d'attention. Après tout, pourquoi pas nous ? Facebook, Twitter, les blogs. Il y a de quoi s'y perdre. Je préfère me tenir un peu à l'écart car ça ne m'apporte pas que du bien : perte de temps, lectures inutiles, jalousie (j'avoue) et ras-le-bol de toujours voir les mêmes marques ou événements mis en avant. Parfois, je suis un peu dans un dilemme : si je ne suis pas sur les réseaux sociaux, j'échange avec personne et je ne sais pas ce qu'il se passe. Et, en même temps, je ne veux pas jouer le jeu. C'est pas mon style d'aller à la pêche aux likes ou aux abonnés. Et puis ça sert à quoi ? J'ai un site internet dans le but de partager avec des personnes qui ont les mêmes intérêts que moi. Ils comprennent de quoi je parle. On se donne des conseils mutuels. C'est CA qui m'intéresse. Au fur et à mesure, j'ai trouvé des blogs/personnes qui m'intéressent et avec qui j'aime échanger. J'en suis heureuse. Et ça me suffit. C'est ma façon de voir les choses.
    Ton blog me plait car je pense que, derrière, il y a une personne honnête et qui aime réellement partager sa passion. C'est l'important. Et ce n'est pas parce que tu ne vas pas poster pendant une semaine, un mois ou autre que ça changera ça.

    A bientôt,

    Marjolaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi moi aussi suis jalouse :-) Oui ça fait du bien de s'éloigner un peu, on reprend goût à l'écriture après, et c'est le principal. Oui zut après tout, ce blog je l'écris pour me faire plaisir avant tout !! Suis encore égoïste là :-) Merci Marjolaine !!

      Supprimer