Texte

Texte


Les derniers articles :

mercredi 29 janvier 2014

Célia Flament Zinzoni - L'interview du mois : Un esprit sain dans un corps sain, où comment manger équilibré

Bonjour à tous ! Avec un peu de retard, je m'en excuse, voici enfin la fameuse interview du mois ! Et comme j'aime bien y donner un sens, je choisis à chaque fois un thème. Ce mois-ci, le thème c'est la bouffe pour parler crûment. Je l'ai lu sur tous les profils Facebook, les blogs, les magasines : le mois de décembre, c'est de mois des excès, et je ne parle pas d'excès kilométriques mais bien caloriques ! Vous êtes nombreux à vouloir perdre quelques centaines de grammes, voir quelques kilos, après cette période fatidique. Je me suis donc tournée vers Célia, diététicienne, pour cette interview afin de comprendre le rôle d'une bonne alimentation, notamment chez le sportif, et elle nous explique comment se rattraper après les fêtes :-)


Célia - Badminton
Bonjour Célia ! Tout d'abord, peux tu commencer par te présenter ? "Je m’appelle Célia Flament Zinzoni, j’ai 33 ans et je suis diététicienne libérale dans un cabinet que je partage avec 4 kinés et 2 préparateurs physique, à Nîmes. Je fais un peu de sport. J’avoue avoir commencé le sport « tard » vers 30 ans après la naissance de mes 2 enfants. Aujourd’hui je fais du Badminton 1 fois par semaine, de la Zumba 1 fois par semaine et hyper rarement (mais j’essaie de m’y mettre) je sors mes baskets et je « trottine »."
Peux tu nous expliquer le rôle d’une bonne alimentation dans la vie de tous les jours ? "Le rôle premier de l’alimentation est de fournir à l’organisme tout ce dont il va avoir besoin pour fonctionner. Le corps a besoin de macronutriments (les protéines, lipides, glucides) pour nourrir les muscles et le cerveau, mais aussi pour la croissance et le fonctionnement des tissus et organes ou la réparation de ce qui a été endommagé. Il y a aussi les micronutriments (parmi lesquels on trouve les célèbres vitamines & minéraux par exemple) qui vont contribuer au bon fonctionnement général du corps.
Manger sain...
L’excès ou la carence en un ou plusieurs nutriments aura un impact sur une ou plusieurs fonctions du corps. Une bonne alimentation est donc celle qui va apporter à l’organisme tout ce dont il a besoin dans les proportions adaptées à l’activité et à l’âge. La pratique de sport accentue les besoins en de nombreux nutriments. Une alimentation mal adaptée peut conduire à des soucis de récupération, de blessures, de performance moins aisées etc…"
Pour les sportifs et les personnes souhaitant perdre un peu de poids, quels sont les aliments à éviter et ceux à privilégier ? "Je suis plutôt partisane du zéro interdit ! Eviter à tout prix 1 ou plusieurs aliments va fatalement finir par développer des frustrations, au départ, gérables puis en cas de coup de fatigue, coup de blues etc hop, hop ! le barrage s’effondre et on se rue sur cet aliment défendu ! Bilan ? pas très concluant vous l’admettrez…  De plus, la restriction alimentaire et la pratique de sport sont incompatibles car trop risqué pour la santé du sportif.
... pour être en forme !
Du coup on fait comment ? On soigne bien ses repas principaux, on privilégie les aliments rassasiants et maigres (par ex des céréales complètes, les protéines maigres comme le poulet…), on limite la matière grasse sans l’enlever complètement car le corps en a besoin malgré tout ! La régularité a aussi son importance en alimentation ! Comme pour le sport ou faire beaucoup de sport sur quelques jours puis plus rien pendant 2 mois n’est pas très payant, une alimentation non régulière (par exemple 3 jours bien contrôlés puis 1 semaine chaotique) ne sera pas très concluant !
Il y a un aliment que j’aime conseiller à mes patients voulant perdre du poids, il s’agit des allumettes de bacon fumé. Pourquoi cet aliment est il intéressant ? il a le même profil que le jambon blanc, donc riche en protéines et faible en lipides. Et gustativement parlant il est très proche de cet affreux lardon bien gras ! Donc dans vos recettes remplacez vos lardons par les allumettes de bacon !"
En parlant de mauvaise alimentation... le mois dernier, c’était bien évidemment le mois des excès en tout genre ! Avec Noël et le nouvel an, il y avait de quoi abuser ! Peux-tu nous dire ce que tu en penses ? "Nutritionnellement parlant les repas de fêtes de fin d’année sont de médiocres élèves. Les mets sont riches en matières grasse et/ou en sucre. Les repas sont plus copieux qu’à l’accoutumée. Et les petites tentations entre les repas sont grandes : chocolats, biscuits de noël et j’en passe !"
Ces périodes d’excès sont elles réversible ? Comment peut-on se rattraper ? Des aliments à privilégier ? "L’excès en nourriture ponctuelle est loin d’être irréversible. Les kilos qui se sont installés pendant les 15 jours de fêtes de fin d’année sont des kilos souvent transitoires.  En janvier avec la reprise d’une alimentation normale ils finissent par gentiment repartir d’où ils viennent. Mais pour cela il faut que le retour à l’alimentation habituelle soit réel (il n’est pas question de continuer à grignoter des chocolats tous les après-midi ou de choisir la galette des rois en guise de dessert !). Etant donné que la verdure à souvent manqué durant les fêtes, un retour aux légumes en janvier est bienvenu. L’hiver étant bien installé on peut faire confiance à notre amie la soupe pour réchauffer nos soirées, apporter la dose de légumes journalière et contribuer à un retour à la normale rapide."


Janvier : "un retour aux légumes est bienvenu"



Pourrais-tu nous donner quelques idées de plat sain et diététique ? "Toute la difficulté de cette question repose sur le sens  que l’on donne au terme diététique…  est ce qu’il s’agit de l’idée d’un plat équilibré, d’un plat avec une teneur faible en matière grasse, d’un plat rassasiant, d’un plat riche en légumes… ? Si l’on part sur l’idée de l’équilibre alimentaire, un plat « diététique » n’existe pas à proprement parlé. Il faudrait trouver un plat qui apporte à lui seul l’ensemble des éléments utiles au corps dans une quantité adapté à quiconque…  dur ! L’équilibre alimentaire se gère plus à la journée voire à la semaine que sur un seul plat. Bien sur il y a des plats plus faciles à intégrer à une alimentation équilibrée que d’autres et inversement certains plats déséquilibreront plus facilement l’alimentation.
Couscous au poulet
Un plat complet reste pour moi une bonne option pour gérer ses repas. Par exemple, le couscous au poulet est un plat très intéressant nutritionnellement parlant (si si !! ) : il contient des protéines animales mais aussi végétales grâce aux pois chiches, des légumes, des féculents et un peu de matière grasse. Toute l’astuce réside dans le fait de ne pas se resservir, même si c’est très bon !! Concernant le coté sain d’un plat, là encore cela dépend de ce que l’on définit comme « sain » : pauvre en matière grasse ? avec de bons nutriments (riche en vitamine par ex) ? constitué de bons ingrédients ? … Pour ma part un plat sain sera un plat dans lequel on trouvera de bonnes matières premières nutritionnellement intéressantes. Par exemple on sait que les graisses hydrogénées sont néfastes pour la santé, certains ingrédients restent douteux  aussi comme les édulcorants ou autres additifs alimentaires… Manger sain c’est aussi se pencher sur les ingrédients des aliments que l’on choisit, être curieux, être sélectif !"
Un petit mot pour fini ? L'alimentation doit être un doux mélange de plaisir et de raison !

Un grand merci à toi Célia !

5 commentaires:

  1. bel interview :) et je me rends compte que c'est bon je gère pas trop mal au vu de ses conseils :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhh cool comme ça tu seras en bon terme avec Gigi :-)

      Supprimer
    2. Moi aussi faudrait que je cause sérieusement avec ma Gigi...

      Supprimer
  2. Bon ça va à la maison même si le crédo c'est le gras c'est la vie, on s'en sort pas trop mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gras et sucré, c'est bien bon des fois !!!!

      Supprimer