Texte

Texte


Les derniers articles :

mercredi 11 décembre 2013

Je suis blessée - En rimes et en images

"Si tu es blessée c'est que tu es une vraie sportive" "Tu reviendras encore plus forte" Des phases clichées pour nous réconforter. Mais pas convaincue, moi j'ai juste l'impression d'être foutue ! Ma tête et mon cœur ont beau réclamer de toutes leurs forces les baskets, mon corps en a décidé autrement et faut que j'accepte.


Étape n°1 : Le déni
Ça part d'une petite douleur par-ci ou par-là, qu'on ignore en espérant qu'elle partira. Mais pas de bol elle s'en va pas. Pire, elle s'installe bien cette fois !
Mettre un pied devant l'autre devient risqué, les larmes commencent à couler quand on comprend que la paire de baskets au pieds, pas de suite elle sera reportée !


Étape n°2 : La déprime
Des jours, des semaines, des mois, voire des années, telle est la conséquence : l'arrêt de la course à pied. Bien sur toujours à un moment clé, comme avant un objectif depuis longtemps programmé. De sportif, on passe à végétatif. C'est la déprime. On ne peut plus faire ce qu'on aime, comme dans un état de manque extrême. La pilule n'est pas facile à avaler, pourtant ce n'est qu'un sale moment à passer.



Étape n°3 : La résignation
Faut bien s'y faire, même si c'est pas de chance. Petit à petit on accepte et on prend son mal en patience. Les "Pourquoi moi" deviennent des "Ça aurait pu être pire que ça". Les baskets au placard, on a tut intérêt à s'ouvrir à d'autres disciplines dare-dare pour pas faire trop de lard.

 
Étape n°4 : L'espoir
On rêve de montagnes, de routes même tant que les baskets sont aux pieds. C'est une joie inespérée quand le médecin nous autorise à trottiner. Pourtant le tunnel est long et avant d'en sortir, de nombreux efforts seront à fournir. Une blessure est longue a guérir. Ça part et ça revient, une longue période de soins. C'est difficile mais c'est comme ça, il faut se dépasser. Dépasser ses peurs et sa tristesse pour éviter de tomber en détresse.

 
 
Quelques rimes, tout simplement pour vous dire que je suis pas prête de regaloper sur des cimes.
 
Et vous, vous avez déjà été blessé ? Vous l’avez vécu comment ?

10 commentaires:

  1. Fannette, faut qu'on parle!! ;-)

    Oui j'ai déjà été blessé : entorse à la cheville x 2 (quelques jours d'arrêts), tendinite aux genoux (3 semaines), problèmes au dos (pas bon!) et cette année problème au pied droit: impossible de trouver la blessure. 2 mois d'arrêt COMPLET. Scanner, IRM, echographie, 2 podologues, 2 osteo, un "connard" de spécialiste du sport... Oui je suis passé par là et NON ce n'est pas pour dire qu'il y a pire ailleurs (bien qu'il y ai toujours pire ailleurs ^^). Mais ça nous conforte pas. Même si tu vois pas la sortie (oui, on a tous envie de savoir: 1 semaine, 2 semaines...plus??) ce n'est pas définitif, et tu prendras ta revanche sur le sort, et tu rattraperas le wagon. On apprend sur soi même, on fait le point, on se re motive, et on t'accueillera à nouveau avec le sourire sur tes deux pattes! En attendant, on est là si tu veux discuter ou pour te faire rigoler :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhh c'est gentil merci ! Mais bon discuter ça va pas me faire aller mieux malheureusement !

      Supprimer
  2. bon courage, et puis comme ça tu profites de l'hiver au chaud pour pouvoir galoper aux beaux jours...(oui j'essaye de me convaincre aussi....)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol oui tu comprends bien que me dire ça ça m'aide pas beaucoup...^^ Merci Marie !! Et bon courage à toi aussi !!

      Supprimer
  3. Entorse a la cheville sur un duo nocturne le 28 juin la, le lendemain au soir j'avais mon gala de danse que j'ai quand même fais. Après je me suis complètement arrêtée, plus de CAP jusqu'a la reprise en septembre. J'ai essayé de faire 1/2 footing mais j'avais trop mal et cheville trop instable ... J'ai encore mal aujourd'hui selon certains mouvements mais ça va mieux quand même. J'ai fais du kiné et je réeduque ma cheville doucement avec des exercices et des sorties longues sur terrains caillouteux, neige... La reprise a été dur mais bon il faut s'accrocher, tu vas voir le bout du tunnel toi aussi, courage !

    RépondreSupprimer
  4. Dur dur mais c'est le moment de faire autre chose : piscine vélo raquettes si tu peux pâtisserie boucherie charcuterie menuiserie ... y'a plein de truc a faire ! Au fait je suis moi aussi blesse et ... je fais rien !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol, c'est un peu ça, fais ce que je dis mais pas ce que je fais !^^ Bon courage à toi aussi !!

      Supprimer
  5. Ah la la... courage... ça va finir par s'arranger, j'en suis sûre...

    RépondreSupprimer